Grève générale de 48 heures en Grèce

Le Figaro, 6 mai 2016 :

Les syndicats du privé et du public ont appelé à une grève générale ce vendredi et ce samedi pour protester contre deux projets de loi controversés sur la réforme des retraites et l’impôt sur le revenu.

Les syndicats du privé et du public ont annoncé jeudi une grève générale de 48 heures vendredi et samedi pour protester contre deux projets de loi controversés sur la réforme des retraites et l’impôt sur le revenu. «Tout le monde dans la rue», «les nouvelles mesures contre les travailleurs et contre le peuple du gouvernement et des créanciers (UE et FMI) ne vont pas passer», a indiqué un communiqué de l’Adedy, la confédération des fonctionnaires.

L’influent syndicat des marins PNO a de son côté annoncé une grève pour quatre jours: de vendredià mardi, les bateaux reliant la Grèce continentale aux îles resteront à quai.

«Tant que le gouvernement ignore la société et ses besoins, tant qu’il est déterminé à mettre en oeuvre des mesures qui conduisent à la paupérisation, la réponse sera donnée dans les rues avec un combat permanent», a indiqué le communiqué de la GSEE, la confédération des travailleurs du privé.

La décision des syndicats est intervenue dans la foulée de la décision du Parlement de débattre et de soumettre au vote des députés ce week-end les deux projets de loi controversés sur les retraites et l’impôt sur le revenu.

Des manifestations sont prévues à Athènes et dans d’autres villes du pays pendant le week-end. Dimanche, les syndicats avaient déjà prévu des manifestations pour fêter la journée du 1er mai, qui n’a pas été célébrée en Grèce dimanche dernier en raison de la Pâques orthodoxe.

Les syndicats protestent contre la réforme des retraites

Les syndicats protestent contre la réforme des retraites, une condition préalable, selon les créanciers, pour la poursuite des versements des prêts internationaux dans le cadre du troisième prêt octroyé au pays en juillet 2015.

La réforme des retraites prévoit la réduction des pensions les plus élevées, la fusion des multiples caisses d’assurance, l’augmentation des cotisations et l’instauration d’une retraite nationale de 384 euros par mois pour ceux ayant travaillé pendant 20 ans.

Outre ce projet de loi, le Parlement doit débattre d’un projet de loi sur la réforme de l’impôt sur le revenu prévoyant l’augmentation des taxes et de l’imposition pour les moyens et hauts revenus.

La grève générale annoncée est la quatrième contre le gouvernement d’Alexis Tsipras depuis sa réélection en septembre après un premier mandat entre janvier et août 2015. La dernière grève a eu lieu le 4 février, les syndicats avaient également protesté contre la réforme des retraites et les nouvelles mesures de rigueur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s