120 interpellations suite au blocage du port de Gennevillers

Communiqué de l’Union Syndicale Solidaires, 28 avril 2016 :

Ce matin, plusieurs centaines de manifestant-es ont bloqué le port de Gennevilliers, premier port d’Ile-de-France. Cette action, symbolique et pacifique, s’inscrivait dans le cadre du mouvement en cours contre le projet de loi travail, porteuse de régression sociale. Ces manifestant-s, notamment membres de La Coordination national étudiante, de Nuit debout et de l’Union syndicale Solidaires, entendaient montrer leur refus du projet gouvernemental.

repress.jpg

Alors qu’ils/elles revenaient de cette action pour se rendre à l’Assemblée générale interprofessionnelle organisée à la bourse du travail de Saint Denis, plus de 120 d’entre eux ont été interpellé-es par la police.

L’Union syndicale Solidaires exige la libération immédiate des manifestant-es et l’abandon de toutes éventuelles procédures et poursuites à leur encontre, réaffirme son opposition totale au projet de loi travail et son soutien aux actions visant à faire reculer le gouvernement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s