Vague répressive en Egypte

RFI, 25 avril 2016 :

En Egypte, plusieurs formations de gauche et organisations révolutionnaires ont appelé à des manifestations contre le régime du président Abdel Fattah al-Sissi ce lundi 25 avril. Les autorités ont mis en garde contre toute atteinte à la légalité, la loi en Egypte interdisant toute manifestation non agréée par le ministère de l’Intérieur.

Le 25 avril est la date anniversaire de la restitution par Israël de l’intégralité du Sinaï à l’Egypte en 1982. L’occasion pour les opposants au président Sissi de contester le récent accord en vertu duquel l’Egypte reconnaissait que les îles de Tiran et Sanafir, jusqu’à présent sous l’autorité du Caire, appartenaient à l’Arabie saoudite et non à la province du Sinaï.

L’occasion aussi de contester « le retour de l’Etat policier », selon la gauche. Une gauche qui indique qu’une soixantaine de militants ont été déjà arrêtés « préventivement ». Le ministère de l’Intérieur mais aussi le président Sissi ont mis en garde contre toute atteinte à « la loi et l’ordre ».

Un important dispositif de sécurité composé de policiers, mais aussi de militaires, a été déployé dans toute l’Egypte. Les points stratégiques sont sécurisés par des blindés et les accès aux lieux de rassemblement, comme la célèbre place Tahrir au Caire, sont méticuleusement contrôlés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s