Méditerranée : naufrage de près de 500 réfugiés

L’Obs, 21 avril 2016 :

Jusqu’à 500 personnes seraient mortes dans un naufrage dans le sud de la Méditerranée de leur bateau parti de Libye.

Ils disent être les seuls survivants d’un naufrage qui a fait plusieurs centaines de morts en fin de semaine dernière. 41 migrants arrivés dimanche à Kalamata, en Grèce, ont expliqué au Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et à plusieurs médias avoir assisté à un naufrage meurtrier en Méditerranée.

Le HCR craint que le drame ait fait jusqu’à 500 victimes : il s’agirait du naufrage le plus meurtrier depuis le début de l’année.

Les 41 survivants de Kalamata, dont plus de la moitié sont Somaliens, ont pris la mer à une date encore indéterminée près de Tobrouk, dans l’est de la Libye, à bord d’un bateau de 30 mètres de long et qui transportait entre 100 et 200 personnes. Ils voyageait vers l’Italie.

Un enfant de trois ans rescapé

Après plusieurs heures en mer, les passeurs ont essayé de les transférer sur un bateau plus grand qui transportait déjà « des centaines de personnes dans des conditions terribles de surcharge », selon un communiqué du HCR : « A un moment pendant le transfert, le plus grand bateau a chaviré et coulé. »

Les 41 survivants, dont un petit garçon de trois ans qui voyageait avec sa famille, sont ceux qui n’étaient pas encore montés à bord du plus grand bateau, ou qui ont réussi à rejoindre le petit à la nage.

Ils ont alors dérivé en mer avant d’être secourus par un navire marchand au large de Pylos, dans le Péloponnèse, et d’être débarqués, dimanche à Kalamata. Selon une responsable de l’Organisation internationale pour les migrations à Athènes, ils ont reçu un permis de séjour de 1 à 6 mois en fonction de leur nationalité.

Beaucoup des survivants, interrogés notamment par la BBC, affirment avoir perdu des membres de leur famille. Muaz, éthiopien, est l’un d’eux. « Ma femme et mon bébé se sont noyés sous mes yeux », raconte-t-il au média britannique. Lui a été un des seuls à pouvoir rejoindre le petit bateau à la nage.

Une femme somalienne vivant en Egypte a expliqué à la BBC Somalie , n’avoir pas de nouvelles de trois membres de sa famille partis pour l’Europe jeudi dernier.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s