Loi Travail : Plus que jamais renforcer la mobilisation

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce lundi 11 mars, Valls a présenté quelques mesures aux organisations étudiantes suite aux mobilisations commencées le 9 mars contre la loi El Khomri.

31mmarseille2

Entre autres mesures, Valls a annoncé une hausse de 10% des bourses lycéennes, une augmentation de 300 à 400 euros par an des salaires des apprentis de moins de 20 ans ou la possibilité de toucher les bourses pendant quatre mois après avoir obtenu un diplôme si on est au chômage.

Ces mesures, bien sûr, sont largement insuffisante pour mettre fin au chômage et à la précarité des jeunes comme des moins jeunes. Mais elles montrent que le gouvernement, qui n’a depuis des années jamais accordé la moindre augmentation réelle sur le SMIC, les retraites, les allocations-chômage ou les minimas sociaux, cherche à calmer la colère en offrant quelques miettes, elles montrent qu’il commence à craindre notre mobilisation.

Raison de plus de renforcer et de continuer la mobilisation, pour le retrait de la loi Travail et pour des revendications d’urgence face au chômage et à la misère comme la transformation des emplois précaires en emplois stables, une embauche pour tout départ en retraite, la réduction du temps de travail, la régularisation des sans-papiers et la hausse immédiate de 300 euros sur les salaires, retraites, allocations chômage et minima sociaux.

Nous avons la force de faire reculer ce gouvernement, et notre force à nous les travailleuses et les travailleurs, c’est la grève !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s