Manifestation à Nantes : Un mois de prison pour avoir montré ses fesses

Ouest France, 4 avril 2016 :

Un seul manifestant interpellé jeudi à Nantes, et pas deux comme prévu, a été jugé ce lundi en comparution immédiate. Il est condamné à un mois de prison ferme pour outrages.

repress

Un homme de 39 ans, mécanicien auto sans emploi, vient d’être condamné par le tribunal correctionnel à un mois de prison ferme pour outrages. Il a montré ses fesses aux policiers, rue de Kervegan, lors de son interpellation, jeudi, en marge de la manifestation contre la loi travail, à Nantes. Il a aussi insulté un fonctionnaire au commissariat central.

Il a été relaxé pour les jets de projectiles sur les policiers et la participation à un attroupement armé. Son avocat a estimé que sa tenue vestimentaire (sac à dos rouge et vêtements sombres) ne suffisait pas à prouver qu’il était bien l’auteur des violences.

Le procureur avait requis une peine de huit mois de prison, dont six avec sursis.

Une réponse à “Manifestation à Nantes : Un mois de prison pour avoir montré ses fesses

  1. Pingback: Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression ! | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s