Dijon : trois manifestants condamnés à la prison ferme

Rappel : à la fin de la manifestation du 31 mars pour le retrait de la loi El Khomri, les CRS ont bloqué l’accès à la rue de la liberté, déclenchant ainsi des affrontements avec des manifestants. Une pétition pour la relaxe de tous les manifestants et toutes les manifestantes poursuivis depuis le 9 mars peut être signée à cette adresse.

repress

France Bleu, 1 avril 2016 :

Après les incidents de fin de manifestation, hier à Dijon, les trosi jeunes qui comparaissaient cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Dijon, ont été condamnés à deux et trois mois de prison. Le ministère public avait demande une peine de trois et cinq mois de prison.

Ils ont donc passé la nuit dans les locaux du commissariat de Police de Dijon et sont restés en garde à vue jusqu’à ce vendredi en fin de matinée. 24 personnes ont été interpellées hier en fin de journée après la dispersion de la manifestation contre le projet de loi du gouvernement de réforme du droit du travail. 24 personnes interpellées pour « participation à une attroupement après sommation » et « violences sur dépositaires de l’autorité publique ».

A l’arrivée ce sont 3 personnes qui ont été jugées cet après-midi en procédure de comparution immédiate. Ces trois jeunes « majeurs » ont comparu pour : « violence sur dépositaires de l’autorité publique sans incapacité et participation avec arme à une manifestation ou réunion publique le 31 mars ». Les prévenus ont été reconnus coupable d’être venus à la manifestation avec, pour l’un une matraque télescopique, pour l’autre d’avoir jeté des pierres, pour le troisième des canettes. Les 3 jeunes sont âgés de 19 ans et 25 ans, deux vivent à Beaune, le troisième au foyer Sadi Carnot à Dijon.

Le ministère public réclame de la prison ferme

L’audience a été suspendue aux alentours de 16h, juste après que le ministère public ait demandé trois mois de prison pour les deux Beaunois et cinq mois d’emprisonnement pour le plus âgé.

Finalement, les deux jeunes de 19 ans ont été condamnés à deux mois de prison, avec la possibilité d’aménager ces peines. Le troisième écope de trois mois d’emprisonnement, il sera aussi convoqué en mai devant le juge d’application des peines.

Ce matin, sur sa page Facebook le collectif « Soulèvement contre la Loi Travail Dijon  » avait appelé à un rassemblement de soutien à 14h devant la cité judiciaire à Dijon. Une poignée de jeunes a répondu à cet appel et a pu finalement entrer dans la cité judiciaire pour assister au procès.

Publicités

2 réponses à “Dijon : trois manifestants condamnés à la prison ferme

  1. Pingback: Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression ! | Solidarité Ouvrière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s