Calais : Préparations de la mobilisation du jeudi 31 mars

Nord Littoral, 27 mars 2016 :

Pour eux, rien n’a changé. Cette version 2, ce n’est pas une loi travail, mais « une loi Medef ». Alors, la CGT, FO, Sud, la FSU et le mouvement de la coordination des lycéens « qui est carté à rien du tout » appellent à nouveau à la manifestation. Le 31 mars, direction les rues de Calais pour les uns, celles de Lille pour les autres. Les syndicats se donnent rendez-vous à 10h30 devant la sous-préfecture pour le dépôt d’une motion, avant de rejoindre les bus qui partiront pour Lille vers 12 heures.

affichegreve_ico_01.jpg

Les lycéens seront plus matinaux puisque, dès 8 heures, les élèves de Léonard-de-Vinci et de Coubertin se mettront en route pour aller mobiliser leurs camarades de Sophie-Berthelot, moins réceptifs à ces appels à la mobilisation. Un cortège où sont attendus plus de 800 jeunes devrait défiler dans les rues de Calais.

« Cette loi est toujours autant inacceptable, constate Jean-Paul Rozanès, secrétaire de la section locale de FO. Si le message n’est pas entendu le 31, nous durcirons le mouvement. Jusqu’à ce que ce projet de loi soit abandonné. Pas de concessions. »

Car pour les militants, cette loi est toujours vue comme une véritable casse sociale, qui touche le privé mais qui touchera aussi le public, qui créera d’énormes disparités entre les travailleurs. Et entre les fonctionnaires. « Ce qui nous rassure, c’est que la relève est assurée, que les jeunes ont compris ce qui se prépare et se battent déjà pour sauver l’emploi. Car si on laisse faire, ces jeunes ne sont pas les travailleurs de demain mais les précaires de demain : des études, puis dix-sept années de stage, puis vingt années de CDD entrecoupées de chômage. Le seul CDI que ces jeunes auront, c’est celui du minimum vieillesse ! »

D’où la colère que ces manifestants souhaitent voir s’exprimer dès le 31 mars « et peut-être encore après s’il le fait » dans les rues de Calais, de Lille et dans toute la France. Exigeant un renforcement du code du travail « et non plus une loi que l’on pourrait appeler loi Gattaz ».

« Ce que l’on reproche à cette loi ? C’est une loi taillée sur mesure pour le patronat sans aucune prise en compte des salariés, c’est une loi que Sarko a rêvée et que Hollande a faite ! C’est tout simplement intolérable. »

Publicités

Une réponse à “Calais : Préparations de la mobilisation du jeudi 31 mars

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s