Manifestations contre la police après la vidéo d’un agent frappant un jeune de 15 ans

AFP, 25 mars 2016 :

Deux commissariats parisiens ont été vendredi la cible de jets de pierres et de dégradations par des groupes de lycéens protestant contre le traitement subi la veille par un camarade de 15 ans, frappé par un policier en marge d’une manifestation, a rapporté l’AFP.

Dans l’un des commissariats, situé dans le centre de la capitale, plusieurs vitres ont été brisées par des pierres, alors que les policiers étaient retranchés à l’intérieur, et un tag « Mort aux flics » a été apposé sur la façade, a rapporté un journaliste de l’AFP. Le commissariat a fermé après ces incidents, a-t-on appris de source policière.

Largement diffusées sur les réseaux sociaux, une vidéo tournée jeudi en marge d’une manifestation d’étudiants et lycéens contre une réforme gouvernementale sur le droit du travail montre un jeune à terre. Alors qu’il est en train de se relever, tenu par deux policiers, un des fonctionnaires lui assène un violent coup de poing.

Ces images ont suscité la colère des lycéens et l’embarras des autorités.

« L’image qui a circulé est une image qui m’a choqué comme beaucoup de personnes qui l’ont vue », a déclaré vendredi le préfet de police Michel Cadot, qui « ne souhaite pas qu’on s’en tienne là. S’il y a eu une faute, elle sera sanctionnée ».

« Ces images sont choquantes et m’ont choqué », a réagi le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Le préfet de police a saisi jeudi l’inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. La justice a ouvert une enquête judiciaire pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Le lycéen, âgé de 15 ans a été auditionné jeudi. Le fonctionnaire de police devait être auditionné vendredi après-midi.

Vendredi matin, le lycéen a témoigné dans différents médias disant ressentir « un sentiment d’injustice ».

« On était en train de manifester et on a jeté des oeufs. Il y a un policier qui s’en est pris un dans la tête. (…) Il y en a un il m’a foncé dessus. Il m’a frappé à terre, après il m’a dit « lève toi, lève toi » et il m’a mis un poing », a-t-il raconté

Réunis devant leur lycée, situé dans le nord-est de la capitale, ses camarades se disaient tous encore « choqués ».

« Le coup de poing que le policier lui donne, c’est trop… Il était au sol et maîtrisé, à quoi ça sert ? », déplorait Brelotte, 15 ans.

Publicités

Une réponse à “Manifestations contre la police après la vidéo d’un agent frappant un jeune de 15 ans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s