Rassemblement à Besançon pour dénoncer la répression du mouvement social

Plus de 200 personnes se sont rassemblées malgré la pluie devant la Préfecture du Doubs à Besançon ce vendredi 25 mars à 13h pour dénoncer l’arrestation musclée d’un jeune militant de l’AMEB Solidaire Etudiant hier, ainsi que celles de deux militants syndicaux lors du rassemblement qui a suivit devant la Préfecture de Police, dont le secrétaire général de l’Union Départementale de la CGT du Doubs.

20160325_133843

Plus généralement, c’est contre l’ensemble des violences policières dont ont été victimes des manifestantes et manifestants lors des journées de mobilisation contre la Loi travail  que les personnes présentes (CGT, Solidaire, FSU, NPA, AP, PC, FA, Front de Gauche, Lutte Ouvrière, ICO…) ont dénoncées aux cris de « police partout, justice nulle part » et « Etat d’urgence Etat policier, on nous empêchera pas de manifester ».

Une prise de parole de la CGT invitait à poursuivre la mobilisation contre la Loi travail malgré les intimidation policières et à faire de la journée du 31 mars un succès massif. Le Comité de mobilisation des étudiants a quant à lui dénoncé le caractère absurde et violent de l’arrestation du jeune militant étudiant qui se rendait à sa convocation et des militants syndicaux, et a appelé à poursuivre le mouvement sans céder aux provocations policières.

Correspondant ICO

20160325_133928 20160325_133859 20160325_133843

 

Une réponse à “Rassemblement à Besançon pour dénoncer la répression du mouvement social

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s