Europe Forteresse – une commune bretonne mettra son drapeau européen en berne

La commune de Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), « en désaccord total avec la politique actuelle de l’Europe dans la gestion des crises des migrants » mettra samedi le drapeau européen en berne, et espère lancer un mouvement « humain » et « solidaire », a-t-on appris mardi auprès du maire socialiste.

image

« Depuis des mois et des années, à notre porte, les Droits de l’Homme sont bafoués (…) Après avoir réaffirmé nos valeurs d’humanisme et d’universalité, notre conseil municipal a décidé de réagir », dit la mairie dans un communiqué.

Samedi, à 10h30, la commune va réunir un conseil municipal extraordinaire pour soumettre au vote un voeu sur la gestion européenne de la crise des migrants, avant la mise en berne du drapeau européen, à 11h30.
« C’est une décision partagée par une large majorité du conseil municipal », a affirmé à l’AFP le maire PS de la commune, Didier Moyon.
« C’est un voeu pour une Europe plus solidaire et plus humaine. On veut lancer ce mouvement en commençant par notre commune, un élan humain, solidaire et unanime », ajoute M. Moyon.
Au sein du conseil municipal « ça faisait déjà plusieurs semaines que nous évoquions notre incompréhension des politiques européennes. Et les événements se sont précipités, nous avons tous vus des images de migrants bloqués par des barbelés », dit le maire.
« L’Europe on y tient, mais pas avec des barbelés », déclare-t-il.
Dans le voeu qui sera soumis au vote samedi, les élus rappellent les Droits de l’Homme mais aussi la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.
Ce texte, adressé à « Mesdames et Messieurs les Présidents et dirigeants », commence par les mots de la célèbre chanson du « Déserteur » de Boris Vian: « Nous vous faisons cette lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps… ».
« Nous, même dans notre commune, on est prêts à accueillir des migrants », dit le maire de cette petite commune de la périphérie rennaise de 8.000 habitants, qui invite d’autres communes à se joindre au mouvement.
(Le Parisien, 16 mars 2016)

Advertisements

2 réponses à “Europe Forteresse – une commune bretonne mettra son drapeau européen en berne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s