Loi travail : près de 3000 manifestants en Dordogne

Sud Ouest, 10 mars 2016 :

Le point sur la mobilisation de ce mercredi. Des rassemblements avaient lieu à Périgueux, Sarlat, Bergerac et Terrasson, en plus des défilés de lycéens.

En cette journée de mobilisation contre le projet de loi travail, les lycéens de Pré-de-Cordy, à Sarlat (24), ont été les premiers à manifester en Dordogne. Dans la nuit, ils avaient barricadé les deux entrées de l’établissement pour bloquer l’accès des élèves ce mercredi matin. Finalement, une bonne partie des jeunes a pu pénétrer par l’entrée secondaire qui a été dégagée par l’administration au petit matin.

Peu après 8 heures, environ 200 lycéens ont décidé d’aller défiler en ville. Au pas de course et sous la pluie, ils ont rejoint le centre-ville historique pour faire un passage devant la mairie, dans la Traverse et devant le collège la Boétie. Ils sont revenus avant 10 heures devant leur établissement pour y poursuivre un blocage symbolique.

Intempéries obligent, c’est aussi au pas de course que les lycéens de Bergerac ont manifesté, ce mercredi matin. Quelques dizaines d’élèves de Maine-de-Biran ont traversé le centre-ville, scandant « loi travail, non merci ».

1500 à 2000 manifestants à Périgueux

A Périgueux, c’est à 11h30 que le rendez-vous était fixé devant le palais de justice. La manifestation s’est achevée à la mi-journée. La participation est estimée à 1500 personnes, selon les forces de l’ordre, 2000 selon les syndicats. Les cheminots périgourdins, en grève ce mercredi avec de grosses perturbations sur le trafic à la clé, se sont joints au cortège. On retrouvait dans le défilé la CGT, FO, les syndicats enseignants SNES-FSU, des représentants des retraités et des salariés de divers secteurs industriels. Une délégation de lycéens était également présente.

250 personnes rassemblées ce mercredi après-midi à Sarlat

Environ 250 personnes étaient au rendez-vous sarladais, fixé à 16 heures place du 14-Juillet. Les manifestants sont partis défiler en ville.

700 manifestants à Bergerac

A Bergerac, le rassemblement a débuté à 17 heures, sous les parapluies, avec environ 700 participants.

150 à Terrasson

C’était la dernière manifestation programmée, à partir de 17h30. Malgré la pluie, 150 personnes se sont retrouvées à Terrasson, place de la Libération avant de défiler jusqu’à la mairie.

Les responsables locaux de la CGT ont pris la parole à Terrasson.

« Les ateliers SNCF ne sont pas à vendre »

Les cheminots ont manifesté à Périgueux ce mercredi dès 10 heures, avant de rejoindre le cortège opposé à la loi travail. Il ont allumé quelques fumigènes devant la mairie « pour dire que les ateliers SNCF de Périgueux ne sont pas à vendre ». Ils font grève pour manifester contre le projet de réforme ferroviaire en cours. « On nous sucre des repos. Les journées pourraient aller jusqu’à 24 heures. Les temps de repos sont diminués. Cela touche aux conditions de vie des cheminots, mais aussi à la sécurité de transport des usagers », estime Jérôme Jean, le représentant CGT des cheminots périgourdins.

Une réponse à “Loi travail : près de 3000 manifestants en Dordogne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s