Les enseignants manifestent pour les salaires à Ramallah

Les forces de sécurité palestiniennes avaient tout fait pour éviter une marée humaine à Ramallah alors que les enseignants sont en grève pour les salaires. Des contrôles policiers avaient été nombreux à Ramallah pour dissuader les enseignants de venir manifester, des bus de manifestants ont été refoulés, etc. . Et pourtant, ce sont en tout 10.000 enseignants qui ont réussi à contourner les barrages policiers pour manifester ce mardi. Des lycéens étaient également présents pour soutenir leurs enseignants en lutte.

Sabah, une enseignante de 38 ans, venue depuis le village Birnabala témoigne : « je suis arrivée à Ramallah après quatre heures de tentatives pour y arriver. Je ne suis pas une criminelle, nous sommes là pour demander notre dignité ». Lâché par leur syndicat, les enseignants sont en grève depuis plus d’une semaine. Jeudi dernier, ils étaient 20.000 à manifester dans les rues de Ramallah et la police palestiniennes a procédé à 20 interpellations. Hier, ils étaient 50.000 et sont déterminés à continuer la lutte jusqu’à ce que l’Autorité Palestinienne leur accorde une hausse de salaire leur permettant de vivre décemment. Pour ne donner qu’un exemple, un loyer moyen à Ramallah coûte entre 300 et 400 $ par mois, soit entre 60% et 80% du salaire enseignant mensuel moyen.

2 réponses à “Les enseignants manifestent pour les salaires à Ramallah

  1. Pingback: LabourNet Germany » Neue Aktionen der streikenden LehrerInnen im Westjordanland – trotz Polizei – Großaufgebot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s