Journée de Grève en Guinée : Le constat dans les grandes villes de l’intérieur du pays

Africaguinee.com, 15 février 2016 :

Lancée ce lundi 15 février 2016 par le mouvement syndical guinéen, la grève générale illimitée a été bien observée dans les principales villes de l’intérieur du pays, a appris Africaguinee.com.

A Kindia, ville située à 135 km de Conakry toutes les activités ont tourné au ralenti ce lundi. La circulation paralysée, les écoles publiques et privées sont restées fermées. L’administration et les banques ne sont pas restées en marge dans la ville des agrumes. Les activités commerciales ont fonctionné à quelques endroits, a rapporté à notre rédaction, un habitant de la ville de Kindia.

A Nzérékoré, la plus grande agglomération se trouvant dans le sud du pays, un responsable syndical local, a relaté que la grève est très bien suivie dans la ville.

« Les écoles sont fermées. Il y a peu de circulation, beaucoup de bureau sont fermés et le grand marché est paralysé. Nous allons continuer jusqu’à ce qu’on accepte notre revendication », lancé Aboubacar Donzo, joint au téléphone par un de nos reporter.

A Labé, la capitale de la moyenne Guinée, l’appel des syndicalistes a été largement suivi. Au grand marché de la ville, boutiques et magasins restent fermés ainsi que les banques commerciales de la ville, a constaté notre correspondant sur place.

Dans le secteur de transport, les gares routières sont frappées par une morosité totale. Par contre certaines pharmacies assurent le service minimum pour des raisons humanitaires. Les stations- services ont suivi le mouvement faute de clients, a confié un gérant de station d’essence.

Les écoles publiques et privées sont également touchées, les établissements visités ce lundi étaient tous fermés. A l’hôpital régional de Labé, principal centre hospitalier de la région, c’est le service minimum qui est assuré par un effectif réduit du personnel.

Au centre administratif, l’ambiance habituelle n’y est pas. A la préfecture de Labé seuls le préfet et les deux secrétaires généraux se sont présentés au bureau, tandis qu’au gouvernorat, c’est le gouverneur et son cabinet qui se sont rendus au travail.

Les responsables locaux des deux principales centrales syndicales du pays (CNTG-USTG) qui ont déclenché le mouvement, se réjouissent de la réussite de la première journée de grève dans la région de Labé. Ils ont assuré que le mot d’ordre a été bien suivi dans les préfectures de Mali, Koubia, Tougué et Lelouma.

Une réponse à “Journée de Grève en Guinée : Le constat dans les grandes villes de l’intérieur du pays

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s