Non à l’état d’urgence permanent – Non au racisme d’Etat

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour les manifestations du 30 janvier 2016 :

Non à l’état d’urgence permanent – Non au racisme d’Etat

Le gouvernement veut à nouveau prolonger l’état d’urgence de trois mois. Et alors que Hollande (comme son prédécesseur Mitterrand en 1981) s’était fait élire en promettant le droit de vote aux élections locales pour les étrangers, Valls reprend l’idée du FN du renforcement de la déchéance de nationalité, mesure qui si elle est inefficace pour combattre le terrorisme, est symboliquement forte contre les « binationaux ». Les dernières modifications apportées ce mercredi 27 janvier n’y changent rien : ce sont toujours les « binationaux », pas « assez Français », qui sont visés. Pire encore, la déchéance de nationalité pourrait être prononcée non seulement pour les crimes liés au terrorisme, mais aussi les « délits les plus graves ».

Les assignations à résidence de militants écologistes et libertaires autour de la COP 21 ont démontré que les mesures liberticides de l’état d’urgence peuvent servir à réprimer toute contestation, y compris celles qui n’ont rien à voir, ni de près ni de loin, avec les réactionnaires islamistes. Les contrôles policiers dans les trains et autres lieux publics n’ont permis aucune arrestation de militants de Daesh. Par contre, de nombreux sans-papiers ont ainsi été raflés, arrêtés et expulsés.

Dans un contexte où, des hurlements suite à l’affaire de la chemise à Air France, à la condamnation de huit travailleurs de Goodyear à 24 mois de prison dont 9 mois fermes, l’appareil d’Etat s’acharne contre des militants ouvriers, toutes ces mesures liberticides sont une menace contre nos libertés de manifester, de faire grève, de nous organiser et de riposter à la véritable guerre que mène ce gouvernement, fidèle serviteur du MEDEF, au monde du travail.

Alors, oui, il faut refuser la prolongation de l’état d’urgence. Face aux mesures xénophobes et liberticides, contre le repli nationaliste, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour l’égalité de toutes et tous, quelles que soient nos nationalités, et donc pour le droit de vote et d’éligibilité pour les étrangers à toutes les élections.

Le 4 février, toutes et tous avec les ouvriers de Goodyear !

Avec la condamnation à 24 mois de prison dont 9 mois fermes de huit ouvriers de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord, condamnés pour avoir lutté pour défendre les emplois et contre la fermeture de leur usine, l’appareil d’Etat veut faire un exemple contre toutes celles et tous ceux qui osent relever la tête face aux licenciements, aux salaires de misère et aux politiques anti-ouvrières. Nous devons nous mobiliser massivement pour la relaxe des camarades de Goodyear et affirmer notre solidarité avec tous les travailleurs victimes de la répression patronale ou étatique, que ce soit chez Goodyear, à Air France ou ailleurs. Le 4 février, une journée d’action nationale est organisée pour soutenir nos camarades. Nous devons être nombreux à y participer pour montrer notre colère au gouvernement et que nous ne laisserons par l’Etat enfermer des militants ouvriers, que nous refusons la criminalisation de la lutte contre les licenciements !

Télécharger en PDF : EtaturSrdv

Avec le rendez-vous du 4 février à Besançon (17 h Place Pasteur) :

EtaturgBesac

Avec le rendez-vous du 4 février à Bordeaux (11 H 30 Devant la Préfecture, rue Corps franc Pommiès)

EtaturBdx

Avec le rendez-vous du 4 février à Paris (11 Heures, Place du Trocadéro)

EtaturParis

Une réponse à “Non à l’état d’urgence permanent – Non au racisme d’Etat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s