Manifestations massives en Tunisie, couvre-feu déclaré à l’échelle nationale

Article de Lotfi Hidri (Tunisie), 22 janvier 2016 :

Une nouvelle vague de protestations et de manifestations touche la plupart des villes tunisiennes. La population, essentiellement des jeunes sans-emploi, descend dans la rue pour dénoncer les politiques sociales et économiques des gouvernements successifs et réclamer des emplois et la justice sociale. L’étincelle qui a lancé ce mouvement est la mort de Ridha Yahyaoui, un jeune diplômé de l’université, un nouveau Bouaziz, qui est mort d’une décharge électrique lorsqu’il menaçait de se suicider.

tunisia

Il protestait pour son droit à l’emploi et contre la corruption et le népotisme, son nom étant retiré d’une liste de candidats recrutés suite à la corruption des autorités locales. Cela s’est passé à Kasserine, une ville très pauvre et marginalisée au centre-ouest de la Tunisie où beaucoup de martyrs sont tombés en 2011. Ces énormes sacrifices n’ont rien changé à la situation. Aussi, la population, surtout des jeunes au chômage, est descendue dans la rue pour exprimer sa colère après la mort de Ridha. La police a répondu aux manifestations par la répression, avec des gaz lacrymogènes et en arrêtant des jeunes.

Puis le mouvement s’est rapidement étendu à d’autres villes comme Gafsa, Sidi Bouzid, Sousse, Jendouba, Tunis, etc. avec une forte participation des partis et militants de gauche et révolutionnaires. Le mouvement était pacifique avec des slogans clairs contre les politiques capitalistes et néo-libérales des gouvernements, pour des emplois et la justice sociale. Cependant, des éléments suspects, liés aux fondamentalistes, aux trafiquants et aux bandes organisées, ont saisi l’opportunité pour commettre des actes de vandalisme et de pillage. Ce vandalisme est utilisé par le gouvernement et les média bourgeois pour criminaliser les manifestations.

Ces manifestations sont loin d’être un soulèvement victorieux ou une révolution, mais ce sont de très fortes manifestations populaires qui pavent la voie pour l’avancée de la classe ouvrière et des pauvres en Tunisie.

Publicités

Une réponse à “Manifestations massives en Tunisie, couvre-feu déclaré à l’échelle nationale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s