Grève suivie et blocus hier à l’entrée de la centrale de Civaux

La Nouvelle République, 22 janvier 2016 :

Lancé mercredi soir par la CGT, le blocage de l’accès au site de la centrale nucléaire de Civaux était total hier matin. Le mouvement national, à l’appel de la CGT, a été bien suivi avec plus 50 % de grévistes selon les syndicats, un peu moins selon la direction, sur un effectif d’environ 600 salariés.

Jean-Luc Daganaud, délégué syndical CGT CNPE de Civaux et Franck Théraud, secrétaire CGT ont pris la parole pour détailler les revendications aux agents : ils s’opposent « aux concessions faites par le gouvernement à Bruxelles à savoir la privatisation des barrages hydroélectriques et à la fermeture non justifiée de centrales de production. La hausse du prix de l’électricité dans les 5 ans. La baisse des effectifs de 5 % et la réduction des budgets de la sous-traitance sont également au programme. »

Le piquet de grève a été levé en fin de matinée en attente du résultat du CCE national extraordinaire. L’accès à la centrale a été libéré en début d’après-midi.

Une réponse à “Grève suivie et blocus hier à l’entrée de la centrale de Civaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s