Manifestation de chômeurs dispersée à Kasserine

Reuters, 19 janvier 2016 :

La police tunisienne a fait usage de grenades lacrymogènes mardi pour disperser plusieurs centaines de demandeurs d’emploi qui s’étaient rassemblés devant le gouvernorat de Kasserine, dans le centre du pays, pour réclamer du travail, deux jours après le suicide d’un jeune chômeur, rapportent des témoins.

La « révolution de jasmin », qui a donné le coup d’envoi du printemps arabe, est partie des émeutes ayant suivi la mort, le 4 janvier 2011, de Mohamed Bouazizi, un vendeur ambulant, qui s’est immolé par le feu à Sidi Bouzid.

Plusieurs des chômeurs rassemblés mardi à Kasserine ont menacé de se suicider deux jours après Ridha Yahyaoui, qui, selon des témoins, a mis fin à ses jours faute d’avoir pu obtenir un emploi dans la fonction publique.

Malgré la révolution, le chômage est passé de 12 à 15,3% entre 2010 et la fin 2015, alors qu’un tiers des demandeurs d’emplois possèdent des diplômes universitaires. A Kasserine, chef-lieu d’une des régions les plus défavorisées de Tunisie, les chômeurs représentent près du tiers de la population active.

Une réponse à “Manifestation de chômeurs dispersée à Kasserine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s