Silopi : Seve Demir, Pakize Nayir et Fatma Uyar mortes faute de soin

L’Humanité, 7 janvier 2015 :

Seve Demir, Pakize Nayir et Fatma Uyar, trois militantes de la cause kurde, sont mortes faute de soins.

Seve Demir, Pakize Nayir et Fatma Uyar, trois militantes de la cause kurde, sont mortes faute de soins, a accusé hier le Parti démocratique des peuples (HDP), principal parti progressiste. Ces trois civiles ont été atteintes par des tirs lundi soir dans la ville de Silopi, sans pouvoir être hospitalisées. « Le HDP a demandé aux autorités de les évacuer mais n’a eu aucune réponse », a précisé Leyla Birlik, élue de la province de Sirnak.

La ville avait été placée le 14 décembre sous couvre-feu au début d’une vaste offensive de l’armée turque contre les partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Après deux ans de cessez-le-feu, les hostilités ont repris cet été, ranimant un conflit qui a fait plus de 40 000 morts depuis 1984. « Le fait que ces trois femmes participent à l’avant-garde de la résistance n’est pas une coïncidence », a jugé la coprésidente du HDP, Figen Yuksekdag.« C’est le combat pour la liberté de toutes les femmes qui a été visé. »

4 réponses à “Silopi : Seve Demir, Pakize Nayir et Fatma Uyar mortes faute de soin

  1. Pingback: Istanbul : Rassemblement en mémoire de Seve, Pakize et Fatma | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Silopi : Seve Demir, Pakize Nayir et Fatma Uyar mortes faute de soin | musnadjia423wordpress

  3. Pingback: Istanbul : Rassemblement en mémoire de Seve, Pakize et Fatma |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s