Luanda : Grève des employés des transports publics

VOA, 29 décembre 2015 :

Plusieurs centaines des 1.900 employés de la TCUL (Transports Collectifs Urbain de Luanda) se sont rassemblés ces derniers jours devant le siège de leur entreprise, brandissant des pancartes affirmant: « Neuf mois sans salaire, c’est trop », ou « Jusqu’à quand cette souffrance ? »

Ils exigent le paiement de neuf mois de salaires en retard.

Un mouvement de grève partiel avait été lancé le 18 décembre. Face au silence du Conseil d’administration de la TCUL, les employés ont décrété une grève totale le 22 décembre.

Outre leurs salaires impayés, ils exigent « une garantie de continuité et de ponctualité pour le paiement de leurs salaires » à venir, conformément à la loi, a indiqué à la presse Domingos Epalanga, secrétaire général adjoint du syndicat interne de la TCUL.

« Durant ces neuf derniers mois, une dizaine de travailleurs sont morts, faute d’argent pour payer des soins médicaux », affirme M. Epalanga, ajoutant que nombre d’employés de l’entreprise ont été expulsés de leur logement par les propriétaires pour n’avoir pas pu payer leur loyer, et que d’autres ont vu leurs enfants déscolarisés faute d’avoir réglé à temps les frais de scolarité.

La direction de la TCUL, selon le responsable syndical, s’affirme impuissante et renvoie le problème aux autorités de tutelle, dont le ministre des Transports.

Ni les dirigeants de la TCUL ni les autorités de tutelle n’ont pour l’instant fait de déclarations publiques.

Une réponse à “Luanda : Grève des employés des transports publics

Répondre à Tyson Coxa Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s