Banja Luka, Republika Srpska – manifestations et affrontements entre les ouvrier-es et la police

L’Union Syndicale réunissant 15 plus grand syndicats  sectoriaux de Republika Srpska (Bosnie et Herzégovine) a appelé à une manifestation lundi 28 decembre à 14h à Banja Luka pour protester contre les réformes du Code de travail.
La manifestation a fini par un affrontement avec la police. Plusieurs blessés légers dont la présidente de l’Union Syndicale. Les manifestants ont empêché le parlement de voter les réformes.
MISE À JOUR 29/12 : le parlement ,sans député-es d’opposition, a quand même voté les réformes pendant la nuit de lundi à mardi.

image

Près de 3000 ouvrières et ouvriers se sont réuni-es lundi à Banja Luka à l’appel de l’Union Syndicale. Ils/elles voulaient protester contre l’essai de gouvernement de faire passer par une procédure urgente un nouveau code du travail au parlement dans l’après midi.

Ce nouveau code du travail a été conçu sans consultation et sans avis des organisations ouvrières et représente selon l’Union Syndicale « un recul sur tous les acquis pour lesquels les syndicats se sont battus depuis des années ».

Sur les banderoles ont pouvait lire :  » NON au nouveau code du travail », « la patience ouvrière a une fin », « on veut pas être esclaves en 21eme siècle », « des salaires décents », « le dos de tous les ouvriers supporte le poid du capital »… et d’autres messages contre le patronat, le gouvernement à son service et contre le capitalisme.

Les manifestants ont bloqué les abords du parlement protégé par un fort dispositif policier et les unités spéciales anti-émeute.
Vers 17h, une délégation avec la présidente de l’Union Syndicale, Ranka Mišić, a réussi de négocier un passage pour entrer dans le parlement, avec la volonté de présenter leurs revendications aux parlementaires.

La majorité parlementaire, ainsi que président de la séance, voulaient empêcher la délégation syndicale à s’exprimer et ont ordonné à la sécurité de les éloigner. La sécurité a par la force viré la délégation et légèrement blessé la présidente de l’Union.

La séance parlementaire a été houleuse avec beaucoup de pauses et d’interruptions et cet événement là a poussé certains élu-es de l’opposition social-démocrate a quitté la séance et récuser tout voté en « procédure urgente et extraordinaire » renvoyant le vote de cette réforme vers la procédure ordinaire.

A l’extérieur, les 3000 ouvrières et ouvriers ont essayé de pénétrer dans le parlement, ce qui a à un moment provoqué les affrontements avec la police. Plusieurs manifestants ont été arrêtés et blessés.

Les manifestations se sont terminées vers 20h du soir lorsqu’il était certain que le vote n’aura plus lieu.

Une victoire incontestable de cette mobilisation mais le combat, comme le rappelle l’Union Syndicale, est loin d’être fini.

Les syndicats prévoient d’autres mobilisations.

image

image

image

image

image

image

image

Publicités

Une réponse à “Banja Luka, Republika Srpska – manifestations et affrontements entre les ouvrier-es et la police

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s