Iran : Répression contre des jeunes chômeurs à Behbahan

Appel de Free Them Now, campagne pour la libération des travailleurs emprisonnés en Iran, 21 décembre 2015 :

A tous les syndicats ouvriers et organisations humanistes à travers le globe,

Les agents répressifs de la République Islamique d’Iran ont tiré sur de jeunes demandeurs d’emploi à Behbahan, en ont tué un, blessé deux et arrêté de nombreux autres.

Morteza Faraj-Nia

Morteza Faraj-Nia

Le mardi 15 décembre, les agents de police ont attaqué une assemblée de jeunes demandeurs d’emploi à coups de balles et de gaz lacrymogènes devant la raffinerie de gaz Bid-Boland 2 au village de Shahrooyee à Behbahan. Suite à cette attaque, Morteza Faraj-Nia, un homme marié, a été tué, deux autres ont été blessés et de nombreux autres ont été arrêtés. Selon les témoins, de nombreuses personnes ont tenté de transporter Morteza Faraj-Nia à l’hôpital. Mais les policiers de la République Islamique ont les empêché en tirant vers ceux qui essayaient d’aider Morteza. Aussi, Morteza est mort d’avoir perdu trop de sang. Un autre manifestant, Ebrahim Shahrooyee, s’est fait tirer dessus et a été blessé aux reins. Plus tard, des rapports ont indiqué que le pancréas et la colonne vertébrale ont aussi pu être touchés et qu’il ne peut plus bouger la partie inférieure de son corps.

Selon les rapports, Morteza Faraj-Nia avait 40 ans et était le père d’une fille de huit ans. Il faut aussi mentionner que le 15 décembre, trois jeunes demandeurs d’emploi, Hamid Shahrooyee, Afshin Shahrooyee et Darioush Shahrooyee, ont été arrêtés et transférés de Behbadan à la prison Karoon d’Ahvaz.

Il faut ajouter que les agents répressifs du régime ont refusé pendant trois jours le corps de Morteza à sa famille et ont demandé à la population de ne pas diffuser la nouvelle ou d’en parler et qu’ainsi ceux qui ont été arrêtés seraient libérés. Suite aux protestations populaires, le corps de Morteza a été rendu à sa famille et le 19 décembre d’immenses funérailles ont été organisées. 7000 personnes de Behbahan et des villages environnants ont participé aux funérailles. Une banderole indiquait « Un père a perdu sa vie pour avoir du pain ».

Funérailles de Morteza Faraj-Nia, 19 décembre

Funérailles de Morteza Faraj-Nia, 19 décembre

Les habitants du village de Shahrooyee ont élaboré les revendications suivantes :

– Les assassins de Morteza et les agents qui ont tiré sur la population doivent être jugés.
– Démission du gouverneur et du procureur de district de Behdahan.
– Libération immédiate et inconditionnelle de ceux qui ont été arrêtés.
– Un dédommagement doit être payé à la famille de Morteza Faraj-Nia. Sa famille a besoin du soutien grandissant de chacun.

La Campagne pour la Libération des Travailleurs Emprisonnés en Iran demande à tous les syndicats et à toutes les organisations humanistes de soutenir les protestations et les revendications des habitants de  Shahrooyee, Behbahan et des jeunes demandeurs d’emploi de ce village. Nous attendons aussi que les crimes des agents répressifs de la République Islamique soient condamnés par tous les syndicats et toutes les organisations humanistes du globe.

Les jeunes demandeurs d’emploi du village doivent avoir un emploi convenable ou une allocation-chômage suffisante pour pouvoir vivre décemment. Nous appelons au soutien international à la lutte de ces jeunes et des habitants héroïque du village de Shahrooyee dans leur protestation contre ce crime de la République Islamique.

Free Them Now, campagne pour la libération des travailleurs emprisonnés en Iran, 21 décembre 2015

Coordinatrice : Shahla Daneshfar

Membre de la campagne pour le Canada : Mehran Mahboubi et Mohammad Kazemi

contact : Shahla. Daneshfar2@gmail.com
http://free-them-now.com

Publicités

Une réponse à “Iran : Répression contre des jeunes chômeurs à Behbahan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s