Grève des travailleuses et travailleurs de Real en Bavière

Baisse des primes, augmentation du temps de travail et suppressions de jours de congés, c’est ce que la direction de la chaîne de supermarchés Real (groupe Métro) veut imposer aux travailleuses et aux travailleurs. Selon le syndicat Verdi, ce projet patronal signifierait une baisse de 8.000 € par an pour une vendeuse à temps plein gagnant actuellement 32.000 €.

La grève à Nuremberg

La grève à Nuremberg

Ce vendredi, les travailleuses et travailleurs de Real se sont donc mobilisés et ont cessé le travail dans 22 magasins à travers la Bavière comme à Passau, Straubing, Ratisbonne, Kempten, Rosenheim, Nuremberg et Munich.

Nuremberg, 18 décembre

Nuremberg, 18 décembre

A Ratisbonne, une centaine d’employé de Basse-Bavière et d’Oberpfalz ont manifesté.

A Kempten, les employés en grève de Real ont reçu la visite de leurs collègues grévistes des magasins de Munich Nord et Sud, de Rosenheim ainsi que d’une délégation de travailleurs en grève du site Amazon de Graben.

Pour les travailleuses et travailleurs de Real ce n’est qu’un début et tous sont prêts à continuer le combat contre les attaques de la direction.

Rassemblement des grévistes et manifestation à Kempten ce 18 décembre :

RealK1RealK2RealK3Realk4RealK5RealK6Realk7Realk8RealK9RealK10RealK11Realk12RealK13RealK14Realk15

Publicités

Une réponse à “Grève des travailleuses et travailleurs de Real en Bavière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s