Des milliards pour les patrons, 6 centimes de plus/heure pour le SMIC : Ce gouvernement méprise les travailleuses et travailleurs !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Seulement quelques heures après l’annonce des résultats des élections régionales où il prétendait défendre « la gauche », la démocratie, l’emploi et la justice sociale, le gouvernement PS continue sa politique au service du patronat.

Lundi matin, lors de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), la ministre du Travail, Myriam El Khomri a annoncé qu’il n’y aura pas de geste supplémentaire pour le SMIC, comme le demandaient certains syndicats et surtout 1,7 million de salarié-s, au delà de la hausse « mécanique » annuelle qui correspondrait à 0,6 % soit à peine 6 centimes de l’heure. Pour rappel, le SMIC n’a pas a été revu à la hausse depuis 2012 au lendemain de la victoire électorale du PS-EELV et encore celui-ci n’a été augmenté que de 2% au lieu des 1,4% initialement prévu.

Le gouvernement Valls dans son union sacrée avec MEDEF en guerre pour une baisse du « cout du travail » prétendument trop haut, condamnent comme tant de fois avant les plus modestes, les travailleuses et travailleurs aux salaires les plus bas.

Quelques jours avant, les médias ont annoncé que les découverts bancaires des ménages n’ont jamais été aussi élevés et qu’une bonne partie de la population a du mal à finir le mois. Et seulement quelques semaines avant ça, on apprenait que les plus grosses fortunes en France ont augmenté leur patrimoine de 25 %, ou encore que les entreprises françaises n’avaient jamais réalisé autant de bénéfices que depuis le début de « la crise ».

C’est dans ce contexte social là que Valls, Macron, El Khomri et autres Sapin s’attaquent aux plus vulnérables, aux privé-es d’emploi, aux smicards, aux précaires, à l’ensemble de la classe ouvrière, et en première ligne les femmes qui cumulent et les emplois les plus précaires et les plus bas salaires, tout en faisant des cadeaux, chiffrés en dizaines de milliards d’euros, au patronat.

Nous n’avons rien à attendre du PS et leur éternelle promesse de « changements en janvier l’année prochaine et de ce gouvernement au service du patronat. C’est, aujourd’hui et maintenant, à chaque travailleuse, à chaque chômeur, à la classe ouvrière dans son ensemble, à nous toutes et tous, à notre force collective de prendre notre avenir dans nos mains, dans nos boites, nos quartiers, nos villes. C’est ce qu’ont fait les employées de la Clinique du Pont de Chaume qui au bout de 51 jours de grève ont fait reculer la direction. C’est ce que font aujourd’hui les ouvriers de Latécoère à Toulouse et à Gimont ou les ouvriers de Total de Gonfreville. La grève c’est la force des travailleurs et en s’y mettant toutes et tous ensemble, nous sommes une force considérable !

Publicités

3 réponses à “Des milliards pour les patrons, 6 centimes de plus/heure pour le SMIC : Ce gouvernement méprise les travailleuses et travailleurs !

  1. aubert lucien

    milliardaires ,évasions fiscales , profits, retraites chapeaux,tous en hausse
    les travailleurs ont une force la grève contre les serviteurs du grand patronat.
    la crise c’est eux qui doivent payer, le chômage c’est eux les responsables non ne baissons pas la garde, ne négocions pas des reculs , luttons et la peur changera de camp et le combat pourra être victorieux.
    lucien

    J'aime

  2. Pingback: LabourNet Germany: Treffpunkt für Ungehorsame, mit und ohne Job, basisnah, gesellschaftskritisch » Schon lange im Notstand leben: Armut in Frankreich

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s