Grève historique à l’usine Latécoère et premières tensions avec les nouveaux actionnaires

 
(Ô Toulouse)

On pensait Latécoère sortie d’affaire. Endettée depuis plusieurs années, l’entreprise familiale avait vu une dette de 320 millions d’euros épongée après l’arrivée en avril 2015 de fonds d’investissement anglo-saxons connus pour secourir les entreprises en détresse.

Une bouffée d’oxygène pour les salariés qui avaient accepté auparavant la décision de l’équipementier de geler leur salaire deux fois en cinq ans.

Gel des salaires et attribution d’actions gratuites pour les actionnaires

C’est pourtant la douche froide depuis l’annonce des actionnaires d’augmenter la rémunération des membres du conseil d’administration. Une attribution d’actions gratuites pour un montant d’environ dix millions d’euros.

Au même moment, le syndicat CGT demandait une augmentation générale de 50 euros…

<<Un ouvrier chez Latécoère gagne environ 1 400 euros par mois après dix ans d’ancienneté, explique Richard Ferrasse, délégué syndical CGT. Nous sommes donc loin des salaires de l’industrie aéronautique… De son côté, la première décision importante du conseil d’administration est d’augmenter la rémunération des dirigeants. Nous nous sentons trahis.>>

Problèmes de communication

Autre point de discorde, la création d’une usine de câblage au Maroc. Un investissement difficile à digérer pour la CGT qui voit dans ce projet les prémices de nouvelles délocalisations. Pour rappel, Latécoère est notamment sous-traitant de rang 1 pour Airbus et emploie près de 1 500 salariés dans l’agglomération toulousaine et à Gimont, dans le Gers.

Ces investissements se font au détriment des sites français où l’on constate une baisse de la charge de travail, indique encore le responsable de la CGT. Il y a un problème de communication dans le groupe. La grève est reconduite au jour le jour jusqu’à ce que nous soyons reçus par la direction et qu’un geste fort soit pris.

Négociations salariales en janvier

Depuis mercredi 9 décembre 2015, quelque 130 salariés sont en grève. Pour l’instant, FO, syndicat majoritaire, ne s’est pas associé au mouvement. D’autant que les négociations salariales ont été avancées en janvier par la direction.

Nous comprenons la colère des salariés chez Latécoère contre la direction et nos nouveaux actionnaires, indique de son côté Yves Da Costa, délégué syndical FO. Absence de politique salariale en 2015, membres du conseil d’administration fortement rémunérés, et attribution d’actions gratuites. Pour autant FO préfère utiliser l’augmentation de ces rémunérations comme un levier lors de la négociation 2016 afin que la direction réponde aux attentes des salariés.

Affaire à suivre.

Publicités

Une réponse à “Grève historique à l’usine Latécoère et premières tensions avec les nouveaux actionnaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s