Seize aide-soignantes en grève

(leveil.fr)

Seize aide-soignantes ont entamé une grève de lundi matin dans le cadre de revendications salariales.
Seize aide-soignantes ont entamé une grève de lundi matin dans le cadre de revendications salariales.

La quasi-totalité des aide-soignantes de la Mutualité française sont entrées en grève illimitée ce matin. Leurs revendications salariales n’ont pas trouvé d’écoute auprès de la direction stéphanoise.

Certaines sont arrivées récemment, d’autres sont dans l’entreprise depuis quinze ou parfois vingt ans. Toutes, sauf une, travaillent à temps partiel pour « un salaire équivalent au taux horaire du SMIC » précise le secrétaire adjoint de l’union départementale de la CGT, Pierre Marsein. Après plusieurs demandes infructueuses de revalorisation salariale, des revendications ont été posées la semaine dernière. Mais ce lundi matin, les discussions restaient insatisfaisantes pour les salariés qui ont débuté une grève.

Seize des dix-sept aide-soignantes sont en grève. « Aujourd’hui, seules deux personnes en contrat à durée déterminée assument les soins auprès des 105 patients » précisent les grévistes. Ce que les aide-soignantes réclament, c’est une augmentation de 1,50 euro du taux horaire et l’instauration d’un treizième mois. « Ces revendications salariales permettraient d’être en adéquation avec leur diplôme d’aide-soignante » souligne la CGT. Pour eux, la direction des ressources humaines a botté en touche ce matin. « Ils nous ont dit que ce n’était pas de leur ressort. Selon eux, c’est l’agence régionale de la santé qui est responsable » rapportent incrédules les grévistes. « Ils ne nous ont fait aucune proposition, s’insurge un délégué du personnel. Sans proposition, on ne peut pas discuter. »
La grève ne fait que commencer devant l’immeuble Victor-Hugo, rue des Moulins au Puy, où est installée la Mutualité française. Occupée à l’inauguration de nouveaux locaux, la direction de la Mutualité française dans la Loire n’a pas donné suite à nos appels dans nos délais de parution.

Une réponse à “Seize aide-soignantes en grève

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s