New York : Des manifestants perturbent le meeting de Donald Trump

Donald Trump, candidat républicain à la primaire des élections présidentielles des Etats-Unis, joue à fond la carte du racisme et de la xénophobie. Il demande ainsi de renforcer le mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique ou d’interdire l’accès des réfugiés de confession musulmane. Vendredi 11 décembre, Donald Trump organisait un meeting de soutien dans le très luxueux hôtel Plazza de Manhattan (New York), meeting où le prix de l’entrée était de 1000 $.

donald-trump1

Des centaines de manifestants protestaient devant l’entrée de l’hôtel pour dénoncer sa rhétorique raciste et xénophobe. La manifestation était organisée par plusieurs organisations anti-racistes, notamment des organisations arabes et juives ainsi que des associations d’immigrés.

US-VOTE-REPUBLICANS-TRUMPUS-VOTE-REPUBLICANS-TRUMP

Plusieurs manifestants ont réussi à entrer dans l’hôtel. Ainsi, quatre manifestants ont pu entrer dans le hall de l’hôtel pour scander, avant d’être violemment repoussés par le service d’ordre, « Donald Trump nous menace tous, il s’attaque aux Noirs et bronzés ».

Lorsque Donald Trump a commencé son meeting, des manifestants qui avaient réussi à entrer dans la salle ont commencer à citer des extraits du poème de Martin Niemoller « Quand ils sont venus chercher » (*). Ensuite, c’est un groupe de membres de Jews for Racial and Economic Justice qui a interrompu le discours. Marjory Fine, 62 ans et militante de cette organisation a ensuite déclaré à la presse, être particulièrement inquiète, en tant que Juive dont les parents ont fuit l’Allemagne nazie, des discours de Donald Trump contre les réfugiés et les immigrés.

(*) Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester

Une réponse à “New York : Des manifestants perturbent le meeting de Donald Trump

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s