Demandes d’asile : les aides d’Etat vont être divisées par deux en 2016

Politique.net, 10 décembre 2015 :

Marine Le Pen peut être satisfaite : elle n’est pas au pouvoir mais Nicolas Sarkozy hier et François Hollande aujourd’hui ont intégré son discours anti-immigré. Chez Sarkozy, cela se traduisait par une course à l’expulsion. Chez Hollande, cela passe par la recherche d’économies. Exemple : « Le budget 2016 prévoit de diminuer de 30 millions d’euros (par rapport aux dépenses de 2014) les allocations versées aux demandeurs d’asile », relève Le Canard enchaîné.

welcoim

Une baisse de 30 millions d’euros alors que la France va accueillir un peu plus de demandeurs d’asile en 2016 ? Un décret en date du 21 octobre a défini le nouveau barème de la nouvelle allocation pour demandeur d’asile (ADA). Attention à la chute : « pour les personnes seules hébergées à l’hôtel, l’aide passe de 11,45 à 6,80 euros par jour. Pour un couple, l’allocation dégringole de 23 à 10,20 euros. Une famille de trois personnes perd, elle, 9 euros par jour, et une famille de quatre, 6 euros », détaille l’hebdomadaire.

Et alors ? Il faut savoir que les demandeurs d’asile n’ont pas le droit de travailler. « Cette allocation est leur seule source de revenus pour manger, s’habiller, téléphoner, s’acheter des produits d’hygiène », rappelle la Fédération nationale des associations d’accueil. Ils n’auront qu’à moins manger, moins s’habiller et moins se laver…

canard-enchaine-droit-d-asile

Publicités

Une réponse à “Demandes d’asile : les aides d’Etat vont être divisées par deux en 2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s