Manifestation à Paris contre le chômage et la précarité

Environ 1500 personnes ont manifesté ce 5 décembre à Paris à l’appel des organisations de chômeurs et de précaires (PEP CGT, AC!, MNCP et APEIS)  pour la treizième année consécutive pour la justice sociale, contre le chômage et la précarité.

100_2802

Il est à noter que cette manifestation était la première manifestation autorisée à Paris depuis le 13 novembre. L’autorisation de la manifestation d’ailleurs n’a été confirmée que le mardi 1er décembre ce qui a rendu difficile la mobilisation. D’importantes forces policières étaient d’ailleurs mobilisées, allant jusqu’à faire fermer en début d’après-midi les stations de métro Jaurès et Stalingrad.

Mais la manifestation a pu avoir lieu. Parmi les revendications les plus immédiates : le maintien du financement de l’AFPA par l’Etat et de l’ouverture des agences Pôle Emploi. Alors que le chômage explose, le gouvernement attaque la formation pour adultes, et cherche à faire des économies en fermant les agences Pôle-Emploi l’après-midi. En plus, comme cela doit commencer dans des régions-tests comme la Franche-Comté, les chômeurs devront scanner et transmettre par internet les documents nécessaires à leur inscription plutôt que de les remettre à Pôle Emploi. On notera aussi un cortège dynamique d’ouvriers intérimaires sans-papiers organisés au sein de l’Union Syndicale CGT de l’Intérim.

De Stalingrad à la Place Clichy en passant par Barbès, scandant des slogans comme « Des papiers pour tous ! Un travail pour tous ! » la manifestation a été très bien accueillie par le Paris populaire. Beaucoup de gens sur les trottoirs prenaient des photos, saluaient les manifestants et demandaient des tracts, et beaucoup semblait, dans ce contexte marqué par la misère, le racisme, l’obscurantisme et le climat répressif, se réjouir de voir des femmes et des hommes manifester pour la justice sociale et l’égalité.

Dans le contexte actuel d’état d’urgence, bien sûr, la manifestation était loin d’être aussi massive que les années précédentes. Mais elle a montré que le combat pour la justice sociale continue, qu’avec ou sans emploi, des travailleuses et des travailleurs refusent de baisser la tête face à la misère, au chômage et à la précarité.

Publicités

3 réponses à “Manifestation à Paris contre le chômage et la précarité

  1. Pingback: Photos de la manifestation contre le chômage et la précarité à Paris | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Vidéos de la manifestation contre le chômage et la précarité à Paris | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s