Serbie – nouvelle attaque contre le droit de grève

Après « la loi sur les grèves » d’il y a deux ans, le gouvernement de Serbie s’attaque une nouvelle fois au droit de grève, cette fois à la grève des mineurs. Désormais tout mineur qui fait la grève à l’intérieur des mines, une fois dehors, risque une peine de prison d’un à cinq ans.

image


C’est en votant la nouvelle « loi sur les mines et les recherches géologiques » que le parlement serbe a approuvé l’article 177 de cette loi condamnant le fait de faire la grève à l’intérieur d’une mine à une peine de prison allant d’un à cinq ans.
Or, descendre dans les mines pour bloquer l’exploitation, c’est la méthode systématiquement pratiquée par les mineurs grévistes et la seule qui permet le rapport de force.
Pour les syndicalistes, c’est une atteinte sérieuse aux droits des travailleurs.
« C’est le message que l’on envoie aux mineurs – vous allez vous taire, subir et surtout ne rien faire. Car la manière dont tout ça est défini, nous devrons faire la grève « dehors », improviser les baraquements… ou quoi ?  Qu’on monte les tentes?! » , dit Milorad Panović, représentant du syndicat des mineurs  « Nezavisnost » (Indépendance).

Une réponse à “Serbie – nouvelle attaque contre le droit de grève

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s