Raillencourt-Sainte-Olle : la grève reconduite ce mardi chez Columbia

Nord Eclair, 23 novembre 2015 :

En dehors de quelques membres de la direction, c’est donc la quasi-totalité du personnel de Columbia, soit près d’une centaine de personnes, qui était en grève ce lundi. Pour demander la réintégration de 7 personnes en cours de licenciements.

Le mouvement de grève décidé en fin de semaine dernière aura donc été très suivi lundi matin chez Columbia, dont la plate-forme logistique Europe est basée sur la zone d’activités Actipôle. De nombreuses personnes s’étaient, en effet, réunies sur le parking privé qui leur est dédié, à l’intérieur de l’entreprise. Un site auquel nous n’avons pas eu accès.

La raison de cette mobilisation fait suite à la décision, annoncée il y a quinze jours en comité d’entreprise, de supprimer sept postes à responsabilités. Une restructuration des services administratifs dont ne devaient prendre connaissance les sept personnes concernées qu’à compter du 14 décembre. Mais qui a fini par transpirer vendredi.

Déjà frappé par des mesures du même genre il y a deux ans, le personnel, qui redoute la nouvelle répartition de charges de travail induite par ces départs contraints, a donc décidé d’exprimer sa lassitude. Dans le calme. Le personnel intérimaire ayant a priori été prié par la direction de rentrer chez lui.

« On nous dit que le nouvel outil de travail qui est en cours d’installation sur le site va nécessiter moins de personnel, explique Sandrine Monteiro, déléguée CGT de la société américaine. Mais la nouvelle stratégie du groupe est de réduire ses charges fixes. Certes, les chiffres en Europe sont encore négatifs mais ils remontent. Et puis, qui nous dit que nous ne revivrons pas la même chose dans deux ans encore ? »

Très solidaire, le personnel a donc demandé la réintégration des sept personnes et, surtout, d’une, qui occupe un poste en variable. Mais aussi de rencontrer un représentant de la direction, supérieur dans la hiérarchie à l’actuel directeur du site, Vincent Liagre. Enfin, de renégocier le départ des personnes qui seront licenciées. Des revendications qui n’ont pas été entendues, d’où la reconduite du mouvement ce mardi.

Publicités

Une réponse à “Raillencourt-Sainte-Olle : la grève reconduite ce mardi chez Columbia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s