CGT Toyota : Après les attentats barbares de Paris

Tract de la CGT Toyota Onnaing, 20 novembre 2015 :

La CGT tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par la tragédie du vendredi 13 novembre.

Ces attentats, perpétrés sur des lieux de culture et de vie, frappent et concernent chacune et chacun d’entre nous, toutes les populations de toutes religions, origines ou nationalités et particulièrement la jeunesse.

Les attentats qui ont touché la France, frappent les populations partout dans le monde, comme à Beyrouth et en Turquie dernièrement, ou lors de l’explosion de l’avion Russe.

Notre solidarité s’adresse à toutes les victimes de ces assassinats. Derrière ces atrocités, des discours guerriers trop souvent entendus reviennent à grands pas. La guerre ne règle rien, au contraire. Les lieux de tensions et conflits se multiplient avec leurs cortèges de morts, de destruction, de désolation et de haine. Les multiples interventions militaires (en Irak, en Libye, en Syrie, etc.), loin d’instaurer la démocratie ont généré un appauvrissement des populations avec des centaines de milliers de victimes et une impasse économique et sociale. C’est le terreau sur lequel le terrorisme se développe, poussant des populations entières sur le chemin de l’exil.

Avant la fin de la 2ème guerre mondiale, lors de la déclaration de l’Organisation Internationale du Travail en 1944, l’ensemble des pays de la planète avait affirmé que seule la justice sociale serait facteur de paix.

Les gouvernements de France, des USA, de l’Angleterre et bien d’autres font le contraire.

La CGT refuse toute stigmatisation des étrangers et amalgame entre immigration et terrorisme

Ce n’est pas une quelconque modification de la constitution qui permettra de tarir les sources de financement et d’armement des terroristes. Il faut d’ailleurs souligner que l’Etat français est le 2ème pays vendeur d’armes au monde, devant la Russie et la Chine.

La CGT refuse que les salariés et la population française, à travers des modifications de la constitution, soient placés de fait dans un état d’urgence permanent.

Elle refuse que l’expression revendicative et le mouvement social soient muselés.
Cette situation douloureuse touche la conscience de chacun des citoyens, mais c’est bien le combat pour la justice sociale qui fera reculer les guerres, le terrorisme, le fondamentalisme, la xénophobie, le racisme, l’obscurantisme et la régression.

Plus que jamais, la CGT appelle les salariés à refuser les reculs sociaux et se mobiliser pour les salaires, l’emploi, la réduction du temps de travail et l’amélioration des conditions de travail, la protection sociale, les libertés syndicales.

Pas plus qu’il n’y a de trêve dans les attaques contre le monde du travail, il n’y aura de trêve dans l’action syndicale pour le progrès social.

Notamment, le 2 décembre où la CGT appelle à une journée nationale d’action.

En tant que travailleurs, on n’a aucun intérêt à se ranger derrière les Hollande, Sarkozy ou Le Pen.

Tous ces politiciens défendent les intérêts patronaux. Quand les ouvriers d’Air France se sont mobilisés pour refuser les licenciements et qu’il y a eu 2 chemises arrachées, ils ont tous traités les ouvriers de « chienlit », de « voyous », de « lyncheurs »… et ont soutenu les patrons licencieurs !

Ils nous parlent d’unité, mais ils continuent de pointer du doigt les musulmans et les étrangers.

L’unité c’est pour la façade, la réalité c’est qu’ils poussent la population à la division.

Car le patronat a besoin d’un maximum de divisions pour s’attaquer aux emplois, aux salaires, aux droits ouvriers, aux conditions de travail… pour pouvoir augmenter ses profits.

Il ne faut pas avoir les pieds et les poings liés par une solidarité avec le gouvernement et les capitalistes, parce qu’au-delà de la guerre contre Daech, c’est une guerre sociale que nous mène le patronat.

Nous sommes des salariés, des ouvriers et nos intérêts sont diamétralement opposés à ceux des actionnaires et des capitalistes.

La minute de silence lundi chez Toyota… a été rattrapée le jour même par de l’overtime en fin d’équipe !

 » Le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l’orage « 

La barbarie du capitalisme est en train de toucher l’Europe et la France.
Jean Jaurès disait :  » Le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l’orage. »

Pour sortir de la barbarie, il n’y a pas d’autres solutions que de s’attaquer aux racines du mal, au capitalisme, à l’exploitation de l’homme par l’homme.

Cela passe par la conscience que la classe ouvrière de tous les pays a un rôle à jouer. C’est le monde du travail qui fait tout tourner dans la société… c’est le monde du travail qui a donc le pouvoir de changer la société.

Pour cela, les travailleurs conscients doivent se regrouper et se préparer.

Une réponse à “CGT Toyota : Après les attentats barbares de Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s