Toamasina : Le personnel municipal en lutte pour le paiement des salaires

L’Express de Madagascar, 21 novembre 2015 :

Des présumés gros bras se sont mesurés hier avec des employés grévistes de la commune de Toamasina. Ils étaient en train de couper une chaîne pour empêcher le maire d’entrer.

La tension monte d’un cran entre le maire de la commune urbaine de Toamasina Elysé Ratsiraka d’une part, et les employés d’autre part. Ces derniers sont plus que jamais décidés à réclamer le paiement de leurs arriérés de salaires de quelques mois.

Dans la matinée d’hier, aux alentours de 10h30, un gréviste a été sérieusement blessé, lorsqu’un affrontement est survenu. Tailladé au front à coups d’arme tranchante, celui-ci a été admis à l’hôpital où sa plaie a été suturée sur cinq points.

Les employés de la commune urbaine de Toamasina sont passés à la vitesse supérieure dans leurs revendications depuis près de trois semaines. Chaque matinée, en rejoignant leur lieu de travail à l’Hôtel de Ville, ils tiennent une réunion, puis ferment à double-tour l’accès principal aux locaux de la mairie, de telle sorte que le maire élu ne peut pas entrer dans son bureau.

Huissier

Hier, la manifestation a néanmoins connu une autre tournure. Alors que les grévistes venaient de verrouiller l’accès avec une grosse chaîne cadenassée, un huissier de justice s’est rendu sur les lieux pour faire un constat. Dès que celui-ci est parti, un groupe d’individus montrés du doigt comme étant des gros-bras, ont fait irruption pour couper la chaîne. Une échauffourée a suivi lorsque les grévistes ont tenu tête à la bande. C’est pendant les affrontements que l’un des manifestants a été blessé.

Avant que cette violence ne se produise, une délégation d’employés de la commune urbaine de Toama­sina assistait à une rencontre avec des représentants de la primature, venus spécialement à Toamasina, pour désamorcer la crise. L’incident s’étant brusquement produit, a mis fin aux négociations. Sitôt informés, les membres de la délégation se sont dépêchés à l’Hôtel de Ville, pour prêter main forte à leurs collègues. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé.
L’affrontement a duré à peine quelques minutes. Alors que la colère commençait à gagner les grévistes, les individus qui leur avaient donné du fil à retordre ont levé le camp. Un vent d’accalmie soufflait dans les parages lorsque des éléments de l’État Major Mixte Opérationnel de la région Antsinanana sont entrés en scène. Une reprise des négociations est prévue.

Publicités

Une réponse à “Toamasina : Le personnel municipal en lutte pour le paiement des salaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s