Suisse : Les fonctionnaires sont en grève ce mardi. Pas l’Etat

http://www.tdg.ch

topelement

Le projet de budget 2016 du Conseil d’Etat, et plus encore les mesures structurelles d’économie qui l’accompagnent, restent en travers de la gorge du Cartel intersyndical de la fonction publique. Mardi soir, une assemblée du personnel, qui a réuni environ 600 personnes, a voté – à l’unanimité moins une abstention – le principe d’une grève reconductible qui débutera demain.

La grève touchera l’entier de l’Etat, y compris les établissements publics autonomes comme les Hôpitaux universitaires ou l’Hospice général. Pas de panique toutefois, les prestations essentielles à la population – tels les soins ou la sécurité – seront assurées grâce au service minimum.

 1. Les motifs du conflit

Si le mouvement de contestation des fonctionnaires semble cette année avoir retrouvé un nouveau souffle, cela est davantage lié aux mesures structurelles qu’au budget lui-même. Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est l’objectif du gouvernement de diminuer les charges de personnel de 5% en trois ans et de faire travailler les employés de l’Etat deux heures de plus par semaine.

Pour le Cartel, cela aboutira à des licenciements et à une dégradation des prestations. Le Conseil d’Etat estime, lui, qu’il n’a plus le choix. Ce ne sont pas les 70 millions de déficit du budget 2016 qui l’inquiètent le plus, mais la perte, d’ici à quelques années, d’environ 400 millions à cause de la réforme de l’imposition des entreprises. S’il veut éviter un désastre financier, il lui faut diminuer les charges de personnel. La manière d’y parvenir est toutefois négociable, a assuré François Longchamp.

2. Service minimum assuré

A l’exception notable des Transports publics genevois, la grève peut affecter potentiellement tous les secteurs du Grand Etat dès le mardi matin. Le chaos sera cependant très relatif car un service minimum sera obligatoirement assuré dans de nombreux secteurs. Les services concernés sont listés dans un arrêté du Conseil d’Etat.

Sont concernés notamment les hôpitaux, la police, les prisons, mais également l’Office cantonal de l’emploi, le Service de la protection des mineurs ou encore le Registre foncier. Concernant les écoles, un service d’accueil doit être mis en place pour les élèves de l’école obligatoire. «Chaque directeur d’office doit s’assurer que les prestations indispensables seront délivrées», note Noureddine Bouzidi, responsable de la Direction administration et finances à l’Office du personnel de l’Etat.

Si les syndicats reconnaissent le besoin d’un service minimum, ils en contestent parfois l’étendue. La police vient ainsi de mandater un avocat. «Nous sommes les plus fervents défenseurs du service minimum, explique Marc Baudat, président de l’Union du personnel du corps de police. Mais lorsqu’il se transforme en service maximal, cela ne va pas.»

3. Ce qui va se passer

Mais demain, l’enjeu principal ne sera pas là. Il sera dans le succès ou non de la mobilisation. Davide De Filippo, membre du comité du Cartel, est assez confiant: «Nous recevons beaucoup d’appels ou de mails. Il y a des secteurs qui bougent alors qu’on ne s’y attendait pas, comme le Bureau des autos ou l’aide à domicile.»

La journée de mardi débutera par des piquets de grève et des assemblées décentralisées. A 14 h 30, une assemblée générale fera le point au Palladium. Elle se prononcera sur la reconduction de la grève le lendemain. A 17 heures, une manifestation partira de la place Neuve et défilera en ville. «J’espère qu’on sera 8000, voire 10 000, à ce moment-là», conclut Davide De Filippo. (TDG)

Une réponse à “Suisse : Les fonctionnaires sont en grève ce mardi. Pas l’Etat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s