Montauban : La lutte à la Clinique du pont de chaume

La Dépêche, 6 novembre 2015 :

Hier, dès le matin, les grévistes ont libéré l’entrée de la clinique pour faire le siège devant la préfecture, rejoint par des agents du centre hospitalier de Montauban et des salariés de Nutribio, solidaires du mouvement. Les navettes prévues par Brigitte Barèges, (15 jours trop tard) n’ont donc servi à rien.

À 15 heures, comme prévu, la direction de la clinique du Pont de Chaume représentée par Pierre Attia chargé de mission auprès de la direction générale du groupe Vedici, Sandrine Arbade et Sylvie Mazières RH et une délégation CGT, menée par Lina Desanti, secrétaire départementale UD CGT 82 se sont enfin mis autour de la table (en présence de Pierre Garcia directeur du Travail) pour tenter de trouver une issue au conflit qui les oppose depuis 15 jours.

Le communiqué de la maire de Montauban Brigitte Barèges  a mis un peu plus d’huile sur le feu et provoqué la colère des grévistes cégétistes ou non. Leur réponse ne s’est pas fait attendre, par le biais d’un tract tout aussi incendiaire : «Les grévistes de la clinique du Pont de Chaume sont désolés de perturber la tranquillité de votre ville… Aujourd’hui, ils revendiquent le droit de bien travailler… Alors ayez la décence de vous occuper de vos affaires, car nous, au moins, nous ne réclamons pas auprès des contribuables montalbanais, le paiement de nos jours de grève, comme vous l’avez si bien fait de vos frais d’avocat» écrivent-ils.

Hier soir, peu après 18 heures, la direction a demandé une suspension de séance afin d’étudier les demandes des salariés. «Jusqu’ici nous avons entendu beaucoup de bla-bla-bla, mais aucune proposition concrète. On a des exigences et il va falloir qu’ils répondent» déclarait Christophe Couderc, délégué CGT, faisant monter la tension parmi les grévistes.

Joint par téléphone, Gauthier Escartin, directeur de la clinique s’est déclaré satisfait de la reprise des négociations : «Il faut sortir de ce conflit et aboutir à un accord.» Les négociations risquent d’être longues…

Une réponse à “Montauban : La lutte à la Clinique du pont de chaume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s