Québec : Les enseignants n’excluent pas une grève illimitée

Le Journal de Montréal, 4 novembre 2015 :

Après 64 rencontres infructueuses avec le gouvernement Couillard, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) estime n’avoir d’autre choix que de se retirer de la table sectorielle de négociation.

«Ce gouvernement est obsédé par l’austérité, il n’a que ça en tête. Au lieu de négocier, il se présente à nous avec les poches vides», déplore Sylvain Malette, président de la FAE qui représente 34 000 enseignants.

Consultation

La FAE entend consulter ses membres le 9 novembre afin d’explorer les scénarios qui s’offrent à eux. Devant l’attitude du gouvernement qui «souhaite régler à coût nul» le renouvellement de la convention collective, M. Malette n’a pas exclu la possibilité d’aller chercher un mandat de grève générale illimitée.

«Je ne dévoilerai pas nos réflexions maintenant, mais sachez que nos profs ont fait la preuve de leur volonté et on n’a pas peur de grand-chose», a prévenu le président de la FAE.

En se retirant de la table sectorielle de négociation, le syndicat espère faire bouger le gouvernement.

Les dirigeants de la FAE refusent de se laisser bercer par les propos du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, qui a laissé entendre qu’il veut régler cette longue ronde de négociations d’ici Noël.

«Nous, on pense qu’après des coupures de 1 milliard $, le gouvernement ne peut régler à coût nul», a indiqué Martin Lauzon, responsable des négociations.

Une réponse à “Québec : Les enseignants n’excluent pas une grève illimitée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s