Réfugié-es – l’armée slovène autorisée d’intervenir, les protestations antimilitaristes à Ljubljana

Dans la nuit de mardi à mercredi, le parlement de Slovénie a autorisé l’emploi de l’armée slovène pour « protéger ses frontières » avec la Croatie suite à l’augmentation des arrivées de réfugiées depuis week-end dernier . Dès hier soir et pendant toute la nuit, des manifestations antimilitaristes et en solidarité avec des réfugié-es ont eu lieu devant le parlement à Ljubljana contre cette modification de loi.

FB_IMG_1445352077974

Vendredi la Hongrie a totalement fermé sa frontière avec la Croatie avec un mur de barbelés et a annoncé qu’elle n’accepterait plus aucun réfugié. Donc, depuis ce samedi tous les réfugiés étaient transportés de Croatie directement vers la Slovénie, et ensuite Autriche et Allemagne. Néanmoins, leur nombre (5 à 7 000 par jour) dépassant largement les 1500 par jour, ( le nombre de passages autorisé par les accords entre la Slovénie et l’Autriche), la Slovénie a dépêché sur place d’importants dispositifs policiers pour contrôler les passages et fermer certains points de passage. Les réfugiés ont tout de même à plusieurs reprises réussi à déborder la police slovène et se créer un passage.

Le gouvernement slovène a mis en cause le comportement de la Croatie, son non-respect des accords et sa « gestion incontrôlée » des réfugié-es, comme la Croatie met en cause la Serbie. Déclarant être dépassé, le gouvernement slovène a proposé une modification de la loi à son parlement autorisant l’armée slovène d’intervenir à la frontière avec la Croatie. Ces mesures, a priori temporaire, prévoient dans une première phase en collaboration avec la police et dans sa deuxième phase d’une manière totalement indépendante: le déploiement de l’armée slovène sur la frontière avec la Croatie, la prise de toutes les compétences de la police et la police des frontières quant au contrôle des passages et processus administratifs, le pouvoir de contrôler, gérer et limiter la liberté de circulation  des personnes, et finalement d’assurer la sécurité en « utilisant tous les moyens -proportionnés aux menaces- à sa disposition, y compris la force » (médias slovènes). Ces mesures devraient durer pendant 3 mois renouvelables et ont été votées cette nuit avec 66 pour (les socio-dem, le centre, la droite et l’extrême droite) et 5 contre (l’Union de Gauche). La droite slovène insiste de plus en plus sur la fermeture « physique » des frontières comme l’a fait précédemment la Hongrie.

FB_IMG_1445352068310

A l’annonce de cette proposition de loi, à coté de critiques, un mouvement antimilitariste avec l’appel à la mobilisation a commencé à s’organiser.

Le front anti-raciste sans frontières (Protirasisticna fronta brez meja) dans son communiqué « Les réfugié-es ne menacent pas nos valeurs, l’armée et la police si »  accuse le gouvernement de faire un coup d’état militariste après en avoir fait un état policier, que les mesures votées sont antidémocratiques et qu’elles mettent en cause la liberté de tous-tes les citoyen-nes et appelle au gouvernement slovène de retirer cette loi et qu’au lieu de la répression propose des mesures qui pourraient faciliter la vie des réfugié-es. Finalement, l’organisation antiraciste appelle la population à la solidarité avec des réfugié-es .

Par la même occasion un rassemblement antimilitariste a été organisé dès mardi soir et des dizaines de personnes sont restés devant le parlement slovène à Ljubljana une partie de la nuit en demandant le retrait des mesures.

FB_IMG_1445414745432

 

 

Une réponse à “Réfugié-es – l’armée slovène autorisée d’intervenir, les protestations antimilitaristes à Ljubljana

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s