A Ankara, on massacre nos camarades !

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A Ankara, on massacre nos camarades !

Ce 10 octobre, la manifestation pour « le travail, la démocratie et la paix » a été la cible d’un attentat. La manifestation a été organisée à Ankara par des principales centrales syndicales de gauche en Turquie, DISK (confédération des syndicats progressistes), KESK (confédération des syndicats des travailleurs du service public), TMMOB (union turque des chambres d’ingénieurs et d’architectes), TTB (l’union des médecins) et soutenue par d’autres syndicats, des partis et organisations démocrates et révolutionnaires. Selon l’Union des médecins, le bilan de l’attentat s’élève à 128 morts, 516 blessés et 165 disparus.

ankaratra

Comme à Diyarbakir le 5 juin puis à Suruç le 20 juillet, cet attentat a visé délibérément les forces progressistes de Turquie qui s’opposent à la politique réactionnaire, autoritaire et militariste de l’AKP. A Diyarbakir, c’était un meeting du parti de gauche HDP qui était visé, à Suruç un rassemblement de jeunes internationalistes qui se rendaient à Kobanê et cette fois à Ankara une manifestation pour la paix.

Parmi les victimes de l’attentat, dont la plus jeune n’avait que 17 ans, des syndicalistes, des membres des partis de gauche, ou encore des militants et militantes d’organisations de l’extrême gauche. Et quelles que furent leurs couleurs syndicales ou politiques, ils et elles rêvaient surtout d’un autre monde, d’un monde de liberté et d’égalité. Toutes et tous vomissaient l’obscurantisme religieux et le régime autoritaire d’Erdogan. Certains d’ailleurs avaient affronté les forces de répression lors de précédentes luttes en Turquie. Toutes et tous voulaient construire un monde libéré de la misère, de l’exploitation, et de l’oppression.

Et c’est parce que ces hommes et femmes portaient dans leur cœur cet espoir d’un monde nouveau et d’une vie meilleure qu’ils ont été massacrés par les obscurantistes avec la complicité de l’AKP et du régime d’Erdogan.

Les larmes de crocodiles des tenants de l’Etat turc ne doivent pas faire oublier que c’est ce même Etat qui a fait assassiner Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez au cœur de Paris, qui a été complice des attentats à Suruç contre les jeunes socialistes internationalistes, et qui réprime avec brutalité tout mouvement de contestation de son ordre autoritaire, réactionnaire et anti-ouvrier. Mêmes larmes de crocodiles du côté des Etats européens qui étalent le tapis rouge pour ce réactionnaire et lui permettent de tenir ses meetings haineux même au cœur de l’Europe. François Hollande est récemment allé jusqu’à « saluer l’engagement courageux du président Erdogan contre le terrorisme ». Le seul engagement d’Erdogan, c’est de conserver son pouvoir, quitte à utiliser les bandes islamistes, que ce soit Daesh ou le Hezbollah turc, les Loups Gris fascistes pour aider ses forces de répression et les gros bras de l’AKP contre le mouvement ouvrier et les militants progressistes.

Celles et ceux qui sont tombés à Ankara étaient des camarades, des femmes et des hommes qui partageaient la conviction de l’on peut changer le monde. Que la misère, les guerres, le capitalisme, le sexisme, le racisme et l’obscurantisme religieux ne sont pas des fatalités. Que l’on peut construire une nouvelle société et une nouvelle vie de liberté et d’égalité. Et le meilleur hommage que l’on puisse rendre à celles et ceux qui sont tombés ce 10 octobre, c’est de continuer, avec toujours plus d’énergie et de conviction, leur combat pour que ce monde nouveau devienne une réalité, pour la révolution !

Version turque (résumée) :

Ankarada katliam var !

Bu 10 ağustos democası ve Barış ıçın eylem saldırıyla karşılaştı. Eylemı Ankara’da sol görüşlü sendika örgüt yönetti,  DISK (devrımcı sıvı sendıkalar kurumu, KESK (Kamu emekcileri sendikal konfederasyonu), TMMOB (Türk Mühendis ve Mimar Odaları Birliği), TTB (Türk tabibler birliği) ve başka yandaş sendikalar, democası ve devrım partısı ve örgütü. Türk tabibler birliği göre ölum bilanı 128 ulaşıyor. 516 yaralı ve 165 kışı kayıp.

5 hazıran Diyarbakır’da ve 20 temmuz Suruç’ta gibi, bu bomba bilerek türkiyenin devrim gücüye hedef aldı , onlara karşı AKP partısı cehalet, otoriter ve militarist. Dıyarbarkır’da kı hedef sol partısı HDP bı miting, Suruç’ta  genç enternasyonalist kobane’ye giden bı buluşma ve Ankara’da Barış ıçın eylemı.

Ölenlerın arasında en genç 17 yasındaydı,  sendikalist, sol görüşlü üyeler ve militan. Ve herhangi sendikal yada siyaset rengi olsa, hepsinin rüya etiği başka bu dünya, özgür ve eşitlik bı dünyası. Hepsı Erdoğan’ın kötülüğü  din ve otoriter partisine kusuyorlar. Bı kaç kışı baskına karşı mücadele etmıştı Türkiye’deki önceki kavgada. Hepsinin kurmak istediği yoksuzluktan, sömürgenden, baskından kurtulmuş bı dünya.

Çünkü onların kalbinde yeni dünya ve daha ıyı yaşam umutu vardı öldürüldüler, cehaleten, AKP’nın bırlığı ve Erdoğan’ın partisi.

Turkıyenın Krokodil göz yası bıze unutturmamalı kı bu devlet Paris’te, Sakine Cansız, Fıdan Doğan, ve Leyla Söylemez’ı oldurdu, Suruç’ta genç sosyalist enternasyonalist saldırıyla ıglısı var ve bütün  otoriter rejime karşı mücadele edenin baskın ettiği bı devlet.

Ankara’da düşen kardeşimiz, kız erkek dünyayı değiştirme düşünceyi paylaşıyordu. Kı yoksuzluk, savaş, kapitalizm, sex ayrımcılık, dın cehaletti, kaçınılmaz değildir. Kı yenı bı devlet kubarılırız ve yeni bı özgür ve eşit hayatı. Ve 10 Ağustosta düşenler ıçın yapabileceğimiz en ıyı rahmet devam erimektir her zaman daha da çok güçle, kavgaları rüya ettikleri dünya gerçekleşmesi ıçın, devrım ıçın !

Tract en PDF : ankara

Une réponse à “A Ankara, on massacre nos camarades !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s