Le capitalisme a encore tué cette nuit en Bosnie

Le capitalisme n’arrache pas les chemises, lui il arrache les vies. Les capitalistes ont encore tué cette nuit.

Au moins 4 ouvriers sont morts, et au moins deux gravement blessés, cette nuit dans une mine en Bosnie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette nuit 28 mineurs travaillaient dans la mine Begici-Bistrani de l’exploitation minière Kakanj en Bosnie et Herzegovine. Même s’il s’agit d’une mine nouvellement ouverte, en 2013, les syndicats ont déjà alerté à plusieurs reprises sur les conditions de travail et de sécurité dans cette mine.

Selon les premiers éléments fournis par le procureur, il s’agirait de l’effondrement du plancher haut qui a provoqué la mort d’au moins quatre mineurs.

C’est le troisième accident grave  en 12 mois en Bosnie. Déjà en septembre l’année dernière, 34 mineurs se sont retrouvés bloqués à 800 m sous la terre dans la mine de Zenica, après un mini – tremblement de terre  provoqué, selon les syndicats, par la sur-exploitation de la mine. Les mineurs ont mis directement en cause la Direction pour cette accident qui a causé la mort de 5 mineurs.

En février cette année, ce sont 4 mineurs de la mine « ouverte » de Dubrava qui ont payé avec leur vie, dans exactement les mêmes conditions qu’à Zenica, la course effrénée aux profits.

Les mineurs en Bosnie mettent souvent en cause le patronat quant aux conditions de leur travail et de sécurité. Les accidents de travail sont fréquents. Les morts aussi.

Depuis mercredi dernier les mineurs de Zenica se sont mis en grève générale refusant de descendre dans les mines et y bloquant l’accès. Leurs revendications concernent les salaires impayés, mais également les conditions de travail et de sécurité qui n’ont pas été améliorées malgré la mort de 5 camarades quelques mois auparavant. Aujourd’hui, la mine est toujours bloquée par les grévistes, et les mineurs menacent de monter à Sarajevo, la capitale de Bosnie.

Ce nouvel accident, avec la mort de 4 camarades, donne une nouvelle raison aux mineurs de se révolter.

Publicités

Une réponse à “Le capitalisme a encore tué cette nuit en Bosnie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s