Colère et répression au Kurdistan d’Irak

Après une semaine de grèves et de manifestations contre le chômage et la misère dans la province autonome du Kurdistan d’Irak, la population a laissé exploser sa colère contre les locaux du PDK (Parti Démocratique du Kurdistan, un des deux partis au pouvoir) à Qaladize.

kurdi

Vendredi, la population a jeté des pierres sur le local du PDK. Des hommes armés, membres du PDK, ont ouvert le feu sur la population, tuant un jeune homme et blessant quatre autres manifestants.

kurdi3kurdi4

Dans les autres villes du Kurdistan d’Irak, des groupes armés protégeaient les locaux des deux partis au pouvoir, PDK et UPK, alors que partout la population manifeste pour une vie décente.

kurdi2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s