Manifestation à Beyrouth : de la colère et des gaz lacrymogènes

Iloubnan, 9 octobre 2015 :

La manifestation du collectif Vous Puez a hier a fait plusieurs blesses parmi les protestataires et les forces de l’ordre. Les vitrines de plusieurs établissements du centre ville ont été mises à sac. L’entrée de l’hôtel Le Gray a également été pris pour cible. Voici le déroulé des événements.

Un peu après 18h, les manifestants du mouvement « Vous Puez », rassemblés place Riad Solh dans le centre-ville de Beyrouth, avancent vers l’immeuble du quotidien an-Nahar. Plus tôt dans la journée, des blocs de bétons avaient été installés devant le bâtiment  par les forces de sécurité en prévision de la manifestation. Des barbelés en protègent également les alentours.

18:54
Les manifestants tentent de franchir les barbelés devant le siège du quotidien An-Nahar. Selon la NNA,  les FSI les appellent à maintenir l’aspect pacifique de la manifestation. Leur encadrement se fait plus pressant. Elles cherchent à empêcher tout mouvement vers la place de l’Etoile ou se trouve le parlement.

19:07
Un groupe de manifestants  franchit les blocs de bétons devant l’immeuble d’An-Nahar. Trois seront arrêtés. Les protestataires appellent les forces de l’ordre à leur autoriser l’accès à la place de l’Etoile.

19:10
Les premiers accrochages sont signalés entre manifestants et forces de l’ordre. Les FSI utilisent les canons à eaux et les matraques pour tenter de disperser les protestataires.

19:21
Les protestataires franchissent les blocs de bétons et les barbelés devant le bâtiment du quotidien An-Nahar. Des accrochages continuent entre les manifestants et les forces de l’ordre. Les manifestants lancent des bouteilles d’eau en direction des forces de l’ordre.

19:28
Des manifestants se dirigent vers la Place Riad el-Solh pour acceder à la Place de l’Etoile.

19:36
« Les forces anti-émeutes ont tiré des gaz lacrymogènes contre les manifestants au Centre-ville de Beyrouth et devant l’immeuble An-Nahar », rapporte le correspondant de la NNA. Un peu plus tard dans la soirée, les FSI justifieront l’usage de ces moyens en expliquant que les manifestants avaient détruit les barrages de sécurité et attaqué des représentants des forces de l ‘ordre.

19:40
La NNA rapporte que des dizaines de cas d’asphyxie ont été recensés après les jets de gaz lacrymogènes.

21:22
La Croix Rouge a transporté 35 personnes asphyxiées ayant participé à la manifestation.

21:37
Les protestataires lancent des « pétards » contre les Forces de sécurité.

21:41
Les premiers blessés parmi les FSI sont signalés.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s