Quatrième jour de grève des éboueurs à Paris

France Infos, 8 octobre 215 :

Les ordures commencent à s’amonceler sur les trottoirs de la capitale, alors que débute mercredi le 4e jour de grève des éboueurs de Paris. Mercredi encore ils étaient 30% en grève, à l’appel de la CGT, contre le blocage des carrières et pour la revalorisation des salaires.

Les 4.900 agents chargés de la propreté des rues parisiennes entament ce jeudi leur quatrième jour de grève. Ils demandent une revalorisation des salaires et refuse le blocage des carrières. Dans certains arrondissements de la capitale, les poubelles débordent sur les trottoirs et l’odeur devient de plus en plus gênante.

Un tiers des arrondissements parisiens concerné

La CGT nettoiement de la ville de Paris, à l’origine de la grève, estime qu’il y a eu 80% de grévistes chez les conducteurs de bennes à ordures mercredi et 30% de l’ensemble des éboueurs. Au total, un tiers des arrondissements sont directement touchés par cette grève. Un taux qui s’explique par la part importante du ramassage des ordures gérée par des sociétés privées : environ la moitié.

Pour Régis Viécély, secrétaire général du syndicat CGT Nettoiement de la ville de Paris, il est temps que la mairie entende les demandes des éboueurs. « En six ans de temps, un éboueur il gagne 35 euros d’augmentation, explique-t-il. On revendique d’aller plus vite dans le grade supérieur et c’est pas des milles et des cents. C’est seulement 70 euros de plus par mois. »

Une réponse à “Quatrième jour de grève des éboueurs à Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s