Grève à l’usine TFCM à Damvix (Deux-Sèvres)

La Nouvelle République, 30 septembre 2015 :

95 salariés sur les 146 que compte TFCM ont cessé le travail hier. Ils revendiquaient des augmentations supérieures à celles proposées par la direction.

Ils étaient 95 grévistes hier sur les 146 salariés que compte l’entreprise TFCM à Damvix. Créée voici une trentaine d’années et dirigée par Philippe Duranceau, cette société est spécialisée dans la tôlerie fine construction métallique, comme l’indiquent ses initiales.

Les délégués syndicaux CGT de TFCM-STPG, James Chevrier et Alain Albert rencontrés sur les lieux de la grève dénonçaient hier « une énorme pression subie par les salariés, des conditions de travail inacceptables au sein de l’entreprise suite au coût exorbitant de la méthode Lean (plus de production, moins de salariés, plus de profit) ». Ils souhaitaient une revalorisation salariale de 5 %. Dans la cible des grévistes également les primes de dividendes et augmentations de la direction alors que dans le même temps la prime de participation des salariés a subi une baisse de 80 %.
Les représentants syndicaux nous indiquaient hier en fin d’après-midi qu’ils avaient été reçus par la direction. Celle-ci après discussion leur a indiqué qu’elle accordait une augmentation générale de 1,60 %. Cette proposition ne correspondant en aucun aux revendications des

Une réponse à “Grève à l’usine TFCM à Damvix (Deux-Sèvres)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s