Archives quotidiennes : 27/09/2015

Solidarité face à la répression antisyndicale en Iran : Lettre ouverte à toutes les militantes et à tous les militants syndicalistes de France

Cher(e)s camarades,

Comme vous le savez peut-être, Shahrokh Zamani, militant syndicaliste iranien, est mort en détention le dimanche 13 septembre 2015. Shahrokh avait été arrêté en 2011 et purgeait une peine de onze ans de prison pour ses activités syndicales.

zaman

Vous pouvez voir ici la déclaration commune d’organisations syndicales iraniennes suite à la mort de Shahrokh Zamani :
https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/09/24/declaration-des-syndicats-diran-suite-a-la-mort-de-shahrokh-zamani/

Lire la suite

Marche en soutien aux réfugiés ce dimanche à Bruxelles

RTBF, 27 septembre 2015 :

Les citoyens se mobilisent ce dimanche à Bruxelles lors d’une marche de soutien aux réfugiés. Cette manifestation, lancée par la plateforme citoyenne qui s’occupe notamment de l’accueil en face de l’Office des étrangers, démarrera non loin de là, à quelques centaines de mètres du Parc Maximilien.

Le rendez-vous est fixé devant la gare du nord début d’après-midi avec un seul mot d’ordre: « refugees welcome ». La marche est assortie d’une pétition, présente sur le web. Jusqu’à présent, elle a recueilli un peu moins de 10 000 signatures en faveur d’un accueil digne des réfugiés tout au long de leur procédure. Différentes associations se sont jointes à l’appel, Amnesty international, le CNCD 11 11 11, entre autres.

Manifestations au Mexique, un an après la mort des 43 étudiants du Guerrero

Le Monde, 27 septembre 2015 :

Plusieurs milliers de personnes ont défilé samedi 26 septembre à Mexico aux côtés des parents des 43 étudiants disparus pour marquer le premier anniversaire d’une tragédie qui a suscité une émotion internationale et porté un coup à la crédibilité du gouvernement Peña Nieto. « Ils les ont emmenés vivants, nous les voulons vivants ! » ont crié les participants à cette « marche de l’indignation », partie des abords de la résidence présidentielle de Los Pinos en direction de la place du Zocalo, dans le centre historique de Mexico.

« Crime d’Etat », « Dehors Peña » (Nieto), pouvait-on lire sur certains panneaux brandis par les manifestants, qui défilaient sous la pluie derrière les parents des 43 disparus. « Nous sommes venus avec une soif de justice, il ne peut y avoir d’impunité. Derrière les 43, il y a des milliers de disparus », indiquait Sofia Rojas, une étudiante de l’Université nationale autonome de Mexico (UNAM). « J’espère que la pression produite avec les 43 va aider à trouver tous les autres », commentait Rómulo Hernández, un commerçant de 73 ans qui défilait avec un panneau sur lequel était écrit le nom de sa fille disparue en 2013.

Lire la suite

Burkina Faso : La grève générale fait échec au coup d’Etat réactionnaire

Le Faso.net, 26 septembre 2015 :

Les syndicats qui ont été aussi, à travers le déclenchement d’une grève illimitée, les artisans de la résistance active contre le putsch du 16 septembre, ont suspendu ce samedi 26 septembre 2015, leur mot d’ordre pour, disent-ils, contribuer à alléger les souffrances des populations. La décision de la suspension de la grève a été annoncée au cours d’un point de presse de l’Unité d’Action Syndicale (UAS) animé par le président de mois des centrales syndicales, Bassolma Bazié.

« L’UAS se félicite de l’adhésion des travailleurs et des populations à son mot d’ordre de grève générale sur toute l’étendue du territoire qui a permis de faire échec au coup d’Etat réactionnaire de type fasciste, d’obtenir la libération des personnes arrêtées et fait important, la dissolution du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP). Au regard de ces acquis importants, et prenant en compte un certain nombre de difficultés liées à la rentrée scolaire, à la situation dans les hôpitaux et services de santé, au niveau du transport, l’Unité d’Action Syndicale (UAS), a décidé de suspendre à partir de ce jour, samedi 26 septembre 2015, le mot d’ordre de grève générale, sur toute l’étendue du territoire national ». C’est en ces termes le président de mois des centrales syndicales et syndicats autonomes, Bassolma Bazié, a annoncé la suspension du mot d’ordre de grève du mouvement syndical qui était en vigueur depuis le 16 septembre 2015.

Lire la suite

Le mouvement de grève continue à l’hôpital de Saint-Brieuc

Ouest France, 25 septembre 2015 :

Quatrième journée de mobilisation, hier. Le personnel attend des engagements budgétaires de la direction.

StBrieuc

Les personnels médicaux et non médicaux du centre hospitalier Yves-Le-Foll ont maintenu, hier, leur mobilisation. Avec, depuis le 10 septembre, un quatrième mouvement de grève qui a rassemblé 260 agents.

Lire la suite