Archives quotidiennes : 06/09/2015

Manifestation à Stockholm pour l’ouverture des frontières

Malgré la pluie, 15.000 personnes ont manifesté ce dimanche après-midi à Stockholm pour l’ouverture des frontières d’Europe et l’accueil des réfugiés.

sto1sto2 Lire la suite

Besançon : Manifestation lundi du personnel du LP Condé

Depuis le 1er septembre, le personnel du Lycée Professionnel Condé à Besançon est en grève pour l’amélioration de ses conditions de travail, contre la souffrance au travail et contre des méthodes de management assimilable à du harcèlement moral.

La lutte continue. Manifestation lundi 7 septembre devant le LP Condé Place Marulaz à 14 h.

Convoi de voitures pour aider les réfugiés en Hongrie

Alors que des centaines de réfugiés sont partis à pied depuis Budapest en direction de la frontière autrichienne, 140 conductrices et conducteurs ont quitté Vienne ce dimanche matin pour aller à leur rencontre et les aider à traverser la frontière, et ce malgré les menaces des autorités hongroises que toute aide aux réfugiés est illégal. Une autrichienne, interrogée par la BBC, explique : « Je pense que c’est mon devoir. Je suis une mère. Je suis une femme d’Autriche et je ne peux plus fermer les yeux. Nous sommes tous des êtres humains et personne n’est illégal ».

convoy Lire la suite

L’humanité contre la barbarie

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

L’actualité de ce premier quart de 21ème siècle n’est pas avare d’images, de chiffres ou de dépêches montrant toute la barbarie de ce monde. Barbarie de la guerre et du militarisme d’abord, que ce soit en Syrie, au Soudan, au Congo-Kinshasa, en Palestine, en Ukraine ou ailleurs, barbarie des bombardements du tyran Al-Assad ou des massacres commis par les fanatiques de Daesh ou d’Al-Qaïda, barbarie des exécutions sommaires en Iran, en Chine ou en Arabie Saoudite, barbarie de la misère privant hommes, femmes et enfants du minimum vital, barbarie de l’exploitation capitaliste et de ces dizaines et dizaines de morts, des mines de Soma en Turquie aux ateliers textile du Bangladesh, en passant par Tianjin, sans oublier, plus près de nous, les victimes de l’amiante et les salariés qui, à Lidl, chez Orange ou chez Dacia, préfèrent se suicider que de continuer à subir la pression des chefs et la dégradation des conditions de travail…

Chaque jour cette barbarie hurle la nécessité d’en finir avec ce vieux monde capitaliste, hurle la nécessité de la révolution et du communisme. Barbarie aussi, aux frontières de l’Europe, où des milliers de réfugiés, des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants fuyant les guerres, la dictature et la misère, font face aux politiques xénophobes des Etats de l’Union Européenne. L’image du petit Aylan Kurdi, ce petit garçon syrien de trois ans retrouvé noyé sur une place de Turquie a fait le tour du monde et est le symbole de ces milliers d’anonymes originaires de Syrie, d’Afghanistan, d’Érythrée, du Congo, du Soudan, d’Ukraine, ou d’ailleurs qui risquent leurs vies pour chercher une vie plus sure en Europe.

Lire la suite

La prostitution, atteinte globale à la dignité humaine

Article publié dans « Communisme-Ouvrier n°57« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis de longues années, les « entrepreneurs » du marché du sexe font pression pour obtenir une reconnaissance économique de la prostitution, et de toutes les formes d’activités qui y sont associées, comme « travail sexuel ». L’orientation prise par Amnesty international en août intervient ainsi dans la continuité d’une tendance plus générale à légitimer la prostitution en tant que travail.

Dans sa « Ligne de conduite relative à l’obligation des États de respecter et protéger les droits humains des travailleurs et travailleuses du sexe et de les laisser exercer ces droits », le bureau international d’Amnesty sous-estime gravement les violations et la violence que les personnes prostituées subissent.

Lire la suite

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran sur la situation dramatique des réfugiés en Europe

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), 2 septembre 2015 :

Les images comme les chiffres sont horribles et terrifiants. Une catastrophe en suit une autre. Chaque jour, nous sommes témoins de dizaines de morts dans la mer, le désert, sous les bombardements et dans des camions. C’est la situation de millions de gens qui tentent de fuir la guerre en Syrie, en Irak, en Libye, en Afghanistan et dans d’autres pays victimes de l’islamisme. On a l’impression qu’il n’y a pas de fin à leurs souffrances. Les victimes de cette situation sont des gens ordinaires qui ont tout perdu, et, avec leurs enfants et leurs familles ont pris la route à travers les déserts, les montagnes et les mers dans l’espoir de trouver un endroit pour vivre et un peu de paix pour un moment. Les « chanceux » qui ont survécu à cet enfer et trouvé un chemin vers un autre pays font face aux barbelés, à des gardes-côtes qui leur tirent dessus, et aux brutales forces de sécurité. Ces gens sont victimes d’une situation pour laquelle ils n’ont aucune responsabilité, ils n’ont pas combattu dans les guerres et n’ont pas d’autres choix que de fuir pour mettre fin à leurs souffrances. Cette situation horrible touche toute personne qui a un minimum de sentiment humain. Quelle est la cause de cette situation ? Qui est responsable ? Que faire ? Quelle est l’alternative ?

Cette situation tragique est d’abord et avant tout le produit de la guerre menée par les Etats islamistes et les bandes terroristes qui ont détruit les structures sociales en Irak, en Syrie et en Afghanistan, le produit de l’intervention de la République Islamique d’Iran et de la Russie dans ces pays, le produit des agressions militaires des Etats-Unis et de ses alliés. Les régimes réactionnaires d’Iran, de Turquie, d’Arabie Saoudite, du Qatar, et de Jordanie qui ont armé et laissé se développer les bandits terroristes islamistes au nom de leurs intérêts régionaux sont aussi responsables de la situation. Mettre fin à cette situation tragique implique chasser ces régimes et forces réactionnaires de la vie des peuples de la région.

Lire la suite

Nouvelles manifestations contre le racisme en Allemagne

Alors que la population d’Allemagne se mobilise pour offrir un accueil chaleureux aux réfugiés dans les gares, que des fêtes de bienvenue aux réfugiés sont organisées un peu partout (comme hier à Bitterfeld où la fête a rassemblé 1200 personnes), des manifestations ont également lieu pour affirmer la solidarité avec les réfugiés, revendiquer le droit à l’asile et au séjour pour toutes et tous et dénoncer les thèses racistes de l’extrême-droite.

Wurtzbourg : Manifestation de 1200 personnes le 5 septembre contre le racisme et en solidarité avec les réfugiés

Lire la suite

Dortmund : Bienvenue aux réfugiés, pas aux néo-nazis !

Un millier de réfugiés étaient attendus ce samedi à Dormund. Comme dans les autres villes d’Allemagne, la population s’est mobilisée pour les accueillir avec des banderoles « bienvenue », des applaudissements, des repas et des couvertures.

Dortmu0dortmu3 Lire la suite

Bienvenue aux réfugiés à Francfort

Comme dans d’autres gares d’Allemagne et d’Autriche, les habitantes et habitants de Francfort (Main) se sont mobilisés samedi soir pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés. Des boissons, des fruits, des vêtements chauds, des affaires pour bébés et autres produits de premières nécessités ainsi que des jouets ont été distribués aux réfugiés.

Ffm1Ffm2 Lire la suite

Deauville : Derrière les paillettes … la réalité des salariés du casino !

France 3 Basse-Normandie, 6 septembre 2015 :

Les salariés du groupe « Société des Hôtels et Casino de Deauville » poursuivent leur mouvement, entamé le 31 juillet. Ce week-end encore, les syndicats ont profité de l’arrivée des stars et invités du tapis rouge pour dénoncer leur réalité, côté tapis vert.

Entre les sourires de compassion ou amusés … qui sait ? On pouvait entendre « Tenez bon ». Samedi soir, alors que défilait une pléiade de stars, d’invités et sûrement potentiels clients du groupe Barrière, les salariés ont souhaité faire entendre leur voix :

Lire la suite