Grève au Casino de Deauville

Ouest France, 23 août 2015 :

Le grève s’est poursuivie de ce samedi et dimanche. Salariés grévistes et direction se renvoient toujours la balle.

le-mouvement-de-greve-se-poursuit

« Un bras de fer psychologique. » Sophie Giannini, déléguée syndicale de la Force Ouvrière (FO), définit ainsi ce qu’il se joue depuis plusieurs semaines entre la direction et une partie des salariés du casino de Deauville. Ce samedi et dimanche, les grévistes ont poursuivi leur mobilisation.

Les revendications restent les mêmes : le non-paiement des heures supplémentaires et le manque d’effectifs durant la saison. Et, plus de dialogue social. « La direction reste campée solidement sur sa position, et choisit de gérer ce conflit social en jouant la sourde oreille », estime Sophie Giannini.

De son côté, Jean-Charles Pitt, directeur du casino, dit avoir proposé un rendez-vous cette semaine : « Je suis suffisamment disponible. De toute façon, cela se finira autour d’une table, je n’ai pas d’inquiétude là-dessus. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s