EDF condamnée dans les Landes pour 95 ex-salariés

France Bleue, 7 août 2015 :

Le conseil des Prud’hommes de Mont-de-Marsan (Landes) vient de condamner EDF ce vendredi 7 août 2015 pour « préjudice d’exposition fautive à l’amiante ». EDF devra verser à chacun des 95 ex-salariés de la centrale d’Arjuzanx entre 1.000 et 14.000 euros de dommages et intérêts.

Ils étaient 99 anciens salariés de la centrale EDF d’Arjuzanx à attendre la décision du conseil des Prud’hommes de Mont-de-Marsan. Finalement 95 d’entre eux ont obtenu gain de cause : leur ancien employeur est condamné pour « préjudice d’exposition fautive à l’amiante ». EDF devra verser à chacun des 95 ex-salariés de la centrale d’Arjuzanx entre 1.000 et 14.000 euros de dommages et intérêts, en fonction de l’ancienneté de l’employé.

Il s’agit du délibéré de l’audience qui se déroulait le 28 mai 2015 à l’Auberge Landaise de Mont-de-Marsan.

« EDF avait conscience du risque » pour Me Frédéric Quinquis

Au départ, les 99 anciens salariés d’EDF engageaient une procédure pour « préjudice d’anxiété », c’est-à-dire faire reconnaître leur peur de tomber malade après des années passées au contact de l’amiante, et ce même s’ils n’ont pas encore déclaré des signes de maladie dûe à l’amiante. Au dernier moment leur avocat a changé de stratégie et a plaidé le préjudice « d’exposition fautive », à savoir que EDF avait commis une faute rien qu’en exposant ses employés à l’amiante.

Le Conseil des Prud’hommes a donc donné raison à Maitre Frédéric Quinquis du cabinet Ledoux qui estime aujourd’hui être « satisfait car la responsabilité d’EDF est reconnue (…) ça signifie que les salariés ont manipulé pendant des années de l’amiante à une époque où EDF avait conscience du risque mais n’a jamais fourni à ces agents des moyens de précaution efficace ».

Il ajoute que c’est la première fois qu’EDF est condamnée pour cette « exposition fautive ».

Du côté des salariés, on a enregistré la décision, sans se réjouir pour autant, comme Jean-Claude Dumartin, de la CGT et retraité EDF d’Arjuzanx et qui s’occupe de soutenir les victimes de l’amiante : « On prend acte simplement (…) C’est pas la joie, c’est pas un plaisir, c’est juste la reconnaissance de la réalité. Et que tous les employeurs prennent les précautions et que l’on puisse travailler en toute tranquilité ».

Jean-Claude Dumartin ajoute qu’un de ses collègues est mort à cause de l’amiante à 42 ans.

37 anciens salariés EDF de la centrale d’Arjuzanx sont morts à cause de l’amiante. Une centaine d’autres sont aujourd’hui gravement malades.

Une réponse à “EDF condamnée dans les Landes pour 95 ex-salariés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s