Caroline du Sud : des heurts éclatent lors d’une manif du Ku Klux Klan

Associated Press, 18 juillet 2015 :

Deux manifestations opposées sur le retrait du drapeau confédéré ont rassemblé des centaines de personnes près du capitole de l’État de la Caroline du Sud, samedi.

ColuKKK1

Le groupe Black Educators for Justice de Jacksonville, en Floride, a tenu son rassemblement du côté nord du capitole, où le drapeau confédéré a été retiré, plus tôt ce mois-ci. Plus tard, les Loyal White Knights du Ku Klux Klan (KKK) ont manifesté du côté opposé du bâtiment, pour protester contre le retrait du drapeau.

Le département de la sécurité publique de l’État a estimé la foule à environ 2000 personnes. La porte-parole Sherri Iacobelli a indiqué que cinq personnes avaient été arrêtées, et que 23 avaient eu besoin de soins médicaux. Elle n’a pas donné de détails sur les blessures subies.

Plusieurs personnes ont transporté le drapeau confédéré jusqu’en marge du rassemblement des Black Educators for Justice. Environ 40 membres du KKK ont gravi les marches du capitole et agité des drapeaux. Beaucoup les ont hués.

Deux hommes impliqués dans une bousculade ont été interceptés par la police. Le directeur du département de la sécurité publique, Leroy Smith, qui est Noir, a été vu durant les rassemblements, aidant un homme blanc arborant un t-shirt avec la croix gammée à sortir de la mêlée.

Ironie : c'est un un policier noir qui aide un raciste à sortir de la foule

Ironie : c’est un un policier noir qui aide un raciste à sortir de la foule

Le Monde, 19 juillet 2015 :

Des dizaines de membres du Ku Klux Klan ont manifesté devant le parlement de Caroline du Sud (sud-est des Etats-Unis), samedi 18 juillet, pour protester contre le retrait du drapeau confédéré controversé, sous les huées de contre-manifestants.

Les policiers avaient été déployés en nombre à Columbia, la capitale de cet Etat, et, même si quelques heurts ont éclaté, aucune violence majeure n’a été signalée, selon des journaux de Caroline du Sud. Les membres du Ku Klux Klan, organisation qui milite pour la suprématie blanche, ont brandi des drapeaux confédérés sur les marches du parlement local.

Insultes et jets de bouteilles

Certains membres du groupe ont aussi agité un drapeau avec une croix gammée. Les membres du Klan n’ont pas fait pas de discours mais ont chanté et scandé des slogans en direction d’un groupe de contre-manifestants. Des insultes ont fusé, des bouteilles d’eau ont été lancées. Après le rassemblement, alors que le groupe du KKK se dirigeait vers un parking surveillé par la police, des contre-manifestants les ont suivis et plusieurs heurts ont éclaté.

La Caroline du Sud a retiré le 10 juillet de son parlement le drapeau confédéré. Une décision provoquée par le meurtre de neuf Noirs, tués par un partisan de la suprématie blanche dans une église de la ville de Charleston en Caroline du Sud le mois dernier. Emblème des soldats du Sud pendant la Guerre de Sécession, le drapeau confédéré est un symbole de racisme pour beaucoup d’Américains.

L’auteur du massacre de Charleston, Dylann Roof, 21 ans, avait justifié son crime par sa haine des Noirs. Sur un site internet lui étant attribué, des photos le montrent, avant l’attaque, brandissant des armes et posant avec le drapeau confédéré. Dylann Roof a été inculpé d’assassinat pour chacune des neuf victimes. Son procès doit avoir lieu l’année prochaine.

3 réponses à “Caroline du Sud : des heurts éclatent lors d’une manif du Ku Klux Klan

  1. Pingback: Face aux racistes du KKK à Columbia | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: COMMENT OF | Raimanet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s