Tanéné (Dubreka) : Les forces de l’ordre accusées de pillages et d’exactions

Africaguinee, 11 juillet 2015 :

Un calme précaire règne cet après-midi à Tanéné où au moins une personne a été tuée dans des heurts entre manifestants et forces de l’ordre ce samedi. Les autorités de Dubreka sont venues en sapeur-pompier après les affrontements du matin, pour clamer les ardeurs, a appris Africaguinee.com.

De l’origine du mécontentement de la population…

« Hier vers minuit, trois pick-up remplis d’agents de sécurité, sont venus au marché. Ils sont rentrés dans le marché quotidien de Tanéné, ils ont cassé trois boutiques et les hangars. Le matin, la population est sortie manifester sa colère contre ces agissements », a relaté un enseignant basé à Tanéné, joint au téléphone par notre rédaction.

Selon lui quelques minutes après le début de la manifestation, les mêmes éléments sont venus pour disperser la foule. « Ils ont tiré des grenades lacrymogènes, cela n’a pas effrayé les populations, ensuite ils ont commencé à tirer en l’air. Dans les échauffourées, il y a eu un mort et plusieurs blessés », a expliqué notre interlocuteur, précisant que le corps de la victime a été transporté par la Croix Rouge.

Un calme précaire règne, et la circulation a timidement repris. Les forces de l’ordre sont en train de sillonner les rues, explique ce citoyen de Tanènè. Selon lui, les autorités de Dubreka sont en négociation avec les grognards.

Une réponse à “Tanéné (Dubreka) : Les forces de l’ordre accusées de pillages et d’exactions

  1. Pingback: Police accusée de pillage : émeute à Tanéné (Dubreka) – 11 juillet 2015 | anthropologie du présent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s