Graffitis sur le monument aux « défenseurs confédérés » à Charleston

Ce dimanche 21 juin, une main anonyme a redécoré la statue aux « défenseurs confédérés de Charleston – Fort Sumter » du White Point Garden de Charleston (Caroline du Sud).

charl01

La prise du fort par les troupes sudistes le 12 avril 1861 marque le début de la guerre de sécession, guerre qui opposera jusqu’en 1865 le nord abolitionniste au sud esclavagiste des Etats-Unis.

L’attaque terroriste raciste qui a fait neuf morts, assassinés parce que Noirs, dans une égalise de Charleston, a provoqué des manifestations contre le racisme ainsi que sur la symbolique toujours arboré officiellement dans les Etats du Sud comme le drapeau sudiste ou cette statue à la gloire de l’armée confédérée. Au delà de l’esclavage qui perdura jusqu’en 1865, ces symboles sont aussi la glorification de tout le passé raciste de ces Etats, des lynchages au Ku Kux Klan en passant par les lois ségrégationnistes qui ne seront abolis que grâce au mouvement des droits civiques des années 1950-1960.

charl02

La main anonyme a inscrit sur le monument à la peinture rouge des slogans comme « Black lives matter » (Les vies des Noirs comptent) ou « This is the problem : racism » (voilà le problème : le racisme).

charl03

Qu’un tel monument à la gloire d’une armée défendant l’esclavagisme soit ainsi redécoré, c’est bien la moindre des choses !

charl1

Une réponse à “Graffitis sur le monument aux « défenseurs confédérés » à Charleston

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s